Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Eurocodes 8 et 5 : des évolutions

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Eurocodes 8 et 5 : des évolutions

© Phovoir

Dans la logique d’une mise à jour tous les cinq ans, les Eurocodes évoluent en tenant compte des retours d’expériences, des remarques des utilisateurs et des avancées scientifiques.

L’un des objectifs est d’en simplifier l’usage pour la conception des ouvrages courants. Ce qui se traduit par une partition en deux niveaux d’accès : des règles simplifiées pour des domaines d’emplois très définis et courants ; des règles plus élaborées pour les ouvrages complexes ou nécessitant une optimisation.

Dans l’Eurocode 5, on notera d’une part l’intégration d’outils pour des techniques absentes de la version précédente : structures à base de panneaux CLT, assemblages traditionnels de charpente, planchers mixtes collaborant bois-béton. D’autre part, des exigences sont améliorées pour les éléments structuraux à l’état neuf, de même que la vérification de la vibration des planchers pour couvrir l’ensemble du champ. Actuellement, les règles explicitées ne concernent que les planchers traditionnels sur deux appuis.

Concernant le chapitre bois de l’Eurocode 8, on note l’introduction massive d’outils de calcul comme par exemple le transfert de spectre permettant de modéliser le comportement de la charpente posée sur un bâtiment en cas de séisme (actuellement le modèle considère la charpente comme posée à même le sol, ce qui ne reflète pas la réalité des mouvements des différentes parties du bâtiment). « La philosophie des textes ne change pas, explique Laurent Le Magorou, ingénieur au FCBA, ce sont des objectifs et des outils qui sont définis, pas des règles de moyens. Pourtant le changement est suffisamment profond pour qu’on parle d’Eurocodes nouvelle génération. » En pratique, l’utilisateur trouvera des valeurs de références (par exemple pour le dimensionnement en capacité), une approche simple par typologie d’ouvrage (y compris les bois empilés, absents auparavant).

N°363

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°363

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2017 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Qualité de l’enveloppe : le signal d'alarme est tiré

Qualité de l’enveloppe : le signal d'alarme est tiré

Le Groupe de travail sur la qualité de l'enveloppe (GTQE) du Pôle de compétitivité Fibres-Énergivie publie un livre blanc en faveur d’une enveloppe performante pour un bâtiment sain et[…]

Finalcad lève 40 millions de dollars

Finalcad lève 40 millions de dollars

Du vitrage collé sur châssis bois pour menuiseries extérieures

Du vitrage collé sur châssis bois pour menuiseries extérieures

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Plus d'articles