abonné

Et la terre cuite rhabilla la façade

Enquête réalisée par Delphine Renardet

Sujets relatifs :

Et la terre cuite rhabilla la façade

© Simone Bossi/ Avenier Cornejo Architectes

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du bâtiment - édition Abonnés

Matériau ancestral, la brique de terre cuite revient au goût du jour.

Elle répond aux enjeux de la performance énergétique des bâtiments et propose une vaste palette de couleurs et de textures.

Performante et durable, la brique de terre cuite est utilisée depuis l'Antiquité comme élément de structure et de parement. Elle révèle en France une forte identité régionale : briques rouges dans le Nord de la France, briques roses de la région toulousaine, etc. Après la Seconde Guerre mondiale, elle s'est imposée comme matériau pour la reconstruction des logements collectifs.

Aujourd'hui, l'offre s'est développée avec une large gamme de formats, d'épidermes et de teintes qui autorisent une grande diversité de calepinages pour des effets graphiques, des briques en saillie, des moucharabiehs ou encore des claustras. « La terre cuite en façade est très présente sur le segment du logement collectif et des équipements tertiaires, précise Nelly Monteil, responsable communication de la Fédération française des tuiles et briques (FFTB). Il y a beaucoup de projets en logement et notamment social car les maîtres d'ouvrage recherchent un produit durable avec peu d'entretien, une exigence à laquelle répondent les briques et plaquettes. » Si le[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.

Nous vous recommandons

2. Modularité et sobriété

2. Modularité et sobriété

Halle, Bouffémont (95)Le projet de l'Atelier Lâme s'inscrit dans le cadre de la requalification de la place Vauban, au cœur de la commune de Bouffémont. Il porte sur la construction d'un nouveau marché couvert en bois, en remplacement...

1. Haute technicité

1. Haute technicité

L'eau s'infiltre dans les logiciels

L'eau s'infiltre dans les logiciels

« Un des chantiers à venir sera l'adaptation de nos labels à la RE2020 »

« Un des chantiers à venir sera l'adaptation de nos labels à la RE2020 »

Plus d'articles