Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Enveloppe : le zinc prend de la couleur

Sujets relatifs :

Enveloppe : le zinc prend de la couleur

Avec ses finitions colorées aux reflets changeants et une gamme étendue de techniques de pose aux rendus variés, cet habillage en zinc anime façades et toitures, et renforce la signature du bâtiment.

Avec la gamme Pigmento, née d’une étude réalisée auprès d’architectes européens, VM Zinc (groupe Umicore) élargit son offre de produits en zinc pour toitures et façades, notamment en terme d’aspect. Tout en conservant la trame du zinc – un aspect brossé dû au laminage –, et sa particularité esthétique à capter différemment la lumière selon l’environnement, l’heure et la luminosité, Pigmento intègre désormais la couleur. Trois teintes douces et naturelles, rouge terre, bleu cendre et vert lichen, pour s’harmoniser avec le paysage. L’aspect du bâtiment s’en trouve fortement renouvelé : la couleur, très marquée par grand soleil, prend des reflets plus irisés sous une lumière oblique, tandis qu’un ciel nuageux fait ressortir la trame et le gris du zinc. La base de zinc, pré­patinée par phosphatation, subit pour cela un traitement de surface puis un dépôt de pigments minéraux, qui ne se décolorent pas dans le temps face à l’eau ou aux UV. Une résine de protection recouvre ­l’ensemble.

Déclinée en façade et en toiture, cette gamme offre une grande diversité de techniques de pose. Le joint debout, d’abord, très utilisé en couverture (notamment pour des formes gironnées et cintrées), descend également le long de la façade, unifiant ainsi le bâtiment dans une enveloppe continue.

Sept techniques de pose associées

Les feuilles sont agrafées latéralement entre elles par un pliage extérieur. Le joint en relief ainsi formé matérialise des ombres sur la façade, apportant un aspect vivant et changeant. Quant au profil à emboîtement, il compose une façade à l’aspect lisse et structuré. Ses longues bandes (jusqu’à 6 m, pour 200 à 300 mm de large) sont assemblées entre elles par simple emboîtement dans une rive avec gorge, créant ainsi l’esthétique d’une jonction à joint creux. Ensuite, le profil agrafé met en œuvre des bandes jointives rectangulaires (285 et 375 mm de largeur, et jusqu’à 4 m de longueur), agrafées entre elles dans le pli. Cette technique fait ressortir l’effet matière du zinc et, sur de grandes surfaces, produit une impression de mouvement. Autre système, le profil sinus à géométrie ondulée, qui casse la monotonie des parois planes et leur apporte rythme et légèreté. Mis en place sur un plan vertical ou horizontal, il propose trois types d’ondulations plus ou moins prononcées. À venir prochainement, les cassettes, de grands éléments carrés d’épaisseur plus conséquente, qui assurent une parfaite planéité et confèrent rigueur et sobriété au bâtiment. Parallèlement, VM Zinc propose deux systèmes polyvalents bardage et toiture, caractérisés par des éléments de petite taille qui rythment le bâtiment de façon plus prononcée. Dexter se présente sous la forme de bandeaux rectangulaires (l x H : 400 x 835 mm), à poser en parallèle ou en quinconce. Proche de l’esthétique du joint debout, il est plus simple à assembler (enclenchement des joints par simple pression manuelle). Adeka, enfin, est une juxtaposition de losanges 40 x 40 cm à visser.

La pose en couverture se réalise sur voligeage continu en bois (essences compatibles avec le zinc), avec lame d’air ventilée. Même imposition en façade pour la technique du joint debout, le profil agrafé et les systèmes Dexter et Adeka. Les profils sinus et à emboîtement acceptent parallèlement une ossature rapportée métallique, les cassettes requérant une ossature aluminium. Le profil à emboîtement bénéficie d’un Constat de traditionnalité, les cassettes d’un Avis sur procédé, les systèmes de fixation d’Adeka et ­Dexter sont brevetées, ce dernier étant sous Avis technique. SERVICE LECTEUR 515

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°267

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Menuiseries mixtes (1/2) - Du bois/alu au multimatériau

Menuiseries mixtes (1/2) - Du bois/alu au multimatériau

Depuis les années 2000, les menuiseries bois/alu occupent une part de marché stable sur le haut de gamme. Mais de nouvelles approches associant plus intimement les matériaux se développent en parallèle. Cumuler[…]

25/02/2019 | Produit
BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Enquête

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Plus d'articles