Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Enquête produit : les dalles de moquette se mettent au vert

Enquête réalisée par Virginie Pavie

Sujets relatifs :

, ,
Enquête produit : les dalles de moquette se mettent au vert

© Desso

L'intégration de matériaux recyclés ou biosourcés ouvre une nouvelle voie suivie par les fabricants. Apparaissent des dalles plombantes « responsables » adaptées aux constructions du tertiaire.

Le lancement de nouvelles dalles de moquette tuftées à base de matériaux recyclés ou bio sourcés fait écho au développement, depuis dix ans, des projets certifiés HQE, Leed ou Breeam dans le secteur tertiaire. À la différence des produits en lés davantage tournés vers le résidentiel, les dalles de moquette sont plutôt prescrites dans les bureaux, l'hôtellerie, l'enseignement supérieur, les maisons de retraite et certains bâtiments publics.

Les principaux fabricants se sont adaptés à cette demande et travaillent autant à la réduction du nombre de composants dans leurs produits que sur les types de matières utilisées : introduction de fibres en polyamide issues de chutes de moquette ; de non-tissés en polyester recyclé à partir de bouteilles plastiques ; de mousse polyuréthane ou de bitume recyclé… Quelques fabricants ont également développé des systèmes de pose sans colle ni adhésif permettant de réduire les émissions de COV dans l'air tout en réduisant le temps de pose. Les process industriels sont aussi revus, désormais moins énergivores, et la profession s'organise pour valoriser les dalles de moquette en fin de vie au travers plusieurs programmes, dont celui de la filière Optimum, mise en place par l'Union des fabricants de tapis et moquettes (UFTM).

Des consommations d'éclairage réduites

Enfin, la plupart des industriels cherchent à élargir leur gamme en proposant des dalles à fort coefficient de réflexion lumineuse (LRV), dépassant 20 voire 30 %, et contribuant ainsi à la réduction des consommations d'éclairage des bâtiments. S'agissant de produits de teintes claires - avec des problématiques d'entretien et de pérennité dans les locaux à fort passage -, les productions optent dorénavant pour des fibres teintées dans la masse.

 

Des solutions innovantes, de la conception à la pose

Rien ne distingue en apparence les dalles de moquettes durables des produits tuftés classiques. Des différences importantes se cachent pourtant dans leur composition, leur processde fabrication et de pose.

La collection Space to land-Macro Micro de Balsan joue sur plusieurs angles de prise de vue d'un même dessin : vision de l'espace, vision plus rapprochée qui permet de distinguer les contours et vision microscropique. ©Balsan

Les nouvelles dalles de moquette tuftées écoconçues côtoient, au titre de dalle plombante amovible, les produits en lés, tissés et aiguilletés dans la grande famille des revêtements de sol textiles. Leurs performances mécaniques et physiques leur permettent d'atteindre[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°357

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2017 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Lepir, pour le meilleur

Lepir, pour le meilleur

Les résultats de trois nouveaux essais de comportement au feu Lepir II réalisés sur des façades bois et terre cuite ont été présentés lors des Rencontres techniques de la construction bois,[…]

Ascenseur pour la Dame de fer

Ascenseur pour la Dame de fer

Semaine des Ateliers Design 2018

Semaine des Ateliers Design 2018

Le village olympique sera en bois et biosourcé

Le village olympique sera en bois et biosourcé

Plus d'articles