Dossier

Énergies renouvelables

Sujets relatifs :

Il y a encore dix ans, recourir aux énergies renouvelables (ENR) tenait du geste militant. La démocratisation et la multiplication des systèmes en font désormais des solutions comme les autres. À ce titre, elles sont soumises à des notions de rentabilité d’investissement, de durée de vie et de service rendu. Aussi le photovoltaïque, technologie phare de la fin des années 2000, souffre-t-il de la suppression des aides, tant à l’installation qu’au rachat de l’électricité produite. Renouvelable, propre, recyclable et décentralisé, ce mode de production d’énergie n’en conserve pas moins toute sa pertinence. Seul défaut, l’intermittence. Un défaut que partage le solaire thermique, tributaire, lui aussi, du cycle jour-nuit et de la météo. Actuellement se développent tous azimuts des solutions de stockage, sous forme d’énergie potentielle (électrique ou mécanique), cinétique, calorifique, etc. Les rendements et les durées de vie progressent, mais le chemin à parcourir reste long. Pour profiter pleinement des potentialités des ENR, on peut également recourir à l’hybridation, qu’il soit question de plusieurs énergies associées pour une fonction unique, ou une seule énergie pour plusieurs fonctions. Quant à la récupération de ce que l’on appelle les « énergies fatales », contenues dans l’air vicié, les eaux usées, ou les déchets, le projet de loi relatif à la transition énergétique les considère et les valorise au même titre que les énergies renouvelables classiques. Elles méritent donc une attention nouvelle de la part des concepteurs car, si la récupération de chaleur sur l’air vicié est une pratique très ancienne, on recourt encore peu à celle présente dans l’eau. Enfin, parce que les énergies renouvelables sont « des solutions parmi d’autres », comme l’évoque David Corgier dans sa tribune (lire p. 73), l’entretien et l’exploitation constituent un critère essentiel pour juger de leur pertinence et de leur maturité.

Nous vous recommandons

Stabiliser le terrain

Dossier

Stabiliser le terrain

En raison de la multiplication des sécheresses, le phénomène de retrait-gonflement des argiles menace les constructions légères. La conception des maisons neuves doit désormais suivre certaines mesures de sécurité.Le risque concerne...

Le shopping autrement

Dossier

Le shopping autrement

Greenwood, Strasbourg (67)

Dossier

Greenwood, Strasbourg (67)

Supporter les secousses

Dossier

Supporter les secousses

Plus d'articles