Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

ÉNERGIE Intégration d’une éolienne dans le bâti

Sujets relatifs :

ÉNERGIE Intégration d’une éolienne dans le bâti

Conçu et développé par Gual Industrie, une PME basée à Rivesaltes (66), le modèle StatoEolien ouvre de nouvelles perspectives en terme de récupération d’énergie renouvelable.

Cette machine cylindrique à axe vertical, constituée d’un stator fixe et d’un rotor mobile en aluminium, est capable de produire de l’énergie verte au cœur des cités. « Son caractère asymétrique lui permet en effet de fonctionner quelle que soit la direction du vent », explique Georges Gual, P-DG et fondateur de l’entreprise. Un argument technique de poids si l’on sait que les écoulements turbulents, en milieu urbain, se caractérisent précisément par de fréquents changements de direction. Dans la pratique, un système d’ailettes mobiles, fixées sur le stator, canalise et optimise l’écoulement de l’air sur l’intrados des aubes du rotor afin de générer un maximum de puissance, tout en évitant le freinage naturel qui apparaît sur les éoliennes classiques.

En fonctionnement pour des vents de 220 km/h

« Contrairement aux machines classiques, notre stator a été conçu pour générer au niveau de la zone, dite « frein », des turbulences qui vont empêcher le vent de pénétrer dans l’éolienne et donc de la ralentir », poursuit George Gual. Les aubes ont également été dessinées, par modélisation et simulation numériques, pour offrir le maximum de portance. Elles sont construites sur un principe d’aile d’avion « nervures peau », les rendant à la fois, légères et rigides. Autre avantage important, son fonctionnement par grand vent. La machine ­s’accommode très bien de vitesses atteignant 220 km/h, alors que la plupart des éoliennes cessent de tourner au-delà de 90 km/h. Un véritable gâchis au plan énergétique, puisque « la puissance du vent est proportionnelle au cube de sa vitesse » ! Les ailettes stator et les aubes rotor sont, par ailleurs, maintenues à leurs deux extrémités, ce qui élimine de nombreux problèmes tels la stabilité mécanique, les vibrations, les contraintes élevées d’encastrement, de fatigue du matériau.

Un prototype, installé sur une maison bioclimatique à Caves (Aude), fonctionne depuis deux ans en produisant annuellement 7 000 à 7 500 kWh, soit grosso modo la puissance nécessaire pour couvrir 40 % des besoins énergétiques d’une habitation de 100 m2.

Côté mise en œuvre, les deux modèles disponibles – GSE 4 (600 kg) et GSE 8 (1,8 t) – peuvent s’installer directement sur la structure du toit, sans besoin de pylône ni haubanage, des dispositifs de sécurité anti-basculement équipant, par ailleurs, les quatre points d’ancrage. Le StatoEolien a également été conçu de manière à réduire au maximum les opérations

de maintenance.

En effet, les roulements, garantis à vie, sont aisément accessibles via un système de cage entièrement démontable.

Modèle GSE 4 GSE8
Diamètre/hauteur  4 m/1,5 m 8 m/3 m
Vitesse de démarrage  2 m/sec (7,2 km/h) 2 m/sec
Vitesse maximale  60 m/sec (216 km/h) 60 m/sec
Puissance à 15 m/sec (54 km/h)  1,3 kW 6 kW
Puissance à 25 m/sec (90 km/h)  4,4 kW 19,3 kW
Puissance à 40 m/sec (144 km/h)  10 kW 36 kW
Vitesse de rotation  0 à 120 tours/min 0 à 60 tours/min
Génératrice triphasée  Synchrone à aimants permanents Asynchrone à cage d’écureuil
Régulation de puissance  Pilotage électronique direct du couple Pilotage électronique direct du couple
Poids 600 kg 1,8 t
Garantie 3 ans 3 ans

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°255

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

À l’occasion du SIMI, Georges-Henri Florentin, directeur général de l’Institut Technologique FCBA, et Laurent Girometti, directeur général d’EpaMarne/EpaFrance ont signé un partenariat[…]

07/12/2018 | ActualitéEnvironnement
Premières rénovations Bas Carbone BBCA

Premières rénovations Bas Carbone BBCA

Terrasses et platelages extérieurs bois (2/2) - Des origines variées

Enquête

Terrasses et platelages extérieurs bois (2/2) - Des origines variées

Terrasses et platelages extérieurs bois (1/2) - La simplicité à composantes multiples

Terrasses et platelages extérieurs bois (1/2) - La simplicité à composantes multiples

Plus d'articles