Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

En quête d’un supplément d’âme

Sujets relatifs :

En quête d’un supplément d’âme

En rassemblant les quatre Salons que sont Batimat, Interclima, Elec et Idéo Bain, Reed Expositions renoue en quelque sorte avec la tradition du Batimat d’antan. À savoir, faire de cet événement LE salon incontournable de la Construction en France. Belle idée qui se heurte, me semble-t-il, à la profonde mutation de nos pratiques et plus globalement à notre civilisation du numérique !

Batimat a longtemps représenté le lieu où il était bon d’aller, le melting-pot où se croisaient au détour des allées, l’artisan, le maître d’ouvrage, l’architecte, mais aussi le bricoleur du dimanche et l’appelé du contingent qui occupait sa perm ! Tout ce petit monde se faisait happer par l’ambiance surchauffée des stands (surtout dans l’après-midi…), et par des commerciaux hâbleurs prompts à faire miroiter l’incroyable intelligence et l’« indispensabilité » des produits présentés. Et à grand renfort de champagne, tout ce petit monde terminait en beauté sa journée en allant s’encanailler le soir dans Paris, la bien nommée « Ville Lumière ».

Que reste-t-il de cette Foire magnifique et ô combien romantique dans cette lointaine grande banlieue ? Que reste-il de l’exhaustivité des corps d’État jadis représentés, aujourd’hui mités et remplacés par des représentations commerciales improbables ? Que reste-t-il de cette ambiance foutraque et conviviale dans un monde de gestionnaires qui cherchent avant tout à rentabiliser leur participation à ce qui se veut toujours une grand-messe ?

Pour retrouver une pertinence à ce Salon que nous souhaitons viable, car indispensable, il serait temps de remettre au centre l’humain avant la rentabilité, de réassocier la fête à l’utilitaire, et de réintroduire le rêve au cœur des stands… et de la Ville !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Déconstruire les idées reçues

Déconstruire les idées reçues

Le modèle de consommation - extraire, fabriquer, consommer, jeter - a atteint ses limites. Dans le bâtiment, rien, ou presque, ne se perd, tout se réemploie. Voici une idée que beaucoup aimeraient pouvoir appliquer aisément. D'une part,...

Mariage pour tous

Mariage pour tous

La fin justifie les moyens

La fin justifie les moyens

Fin de partie pour les tours ?

Fin de partie pour les tours ?

Plus d'articles