Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Tribune

En faveur d’une RE2020 ambitieuse

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

En faveur d’une RE2020 ambitieuse

Avant que les exigences énergie carbone soient fixées et suite aux dernières actions de concertation autour de la RE2020, le Groupe de travail sur la qualité de l’enveloppe (GTQE)* du Pôle de compétitivité Fibres-Énergivie milite activement sur quatre fondamentaux à respecter pour une RE2020 garante d’une qualité de l’enveloppe.

Premièrement, la RE2020 doit être ambitieuse pour atteindre les objectifs de la Stratégie nationale bas carbone, avec une exigence toute particulière sur l’indicateur Bbio positionnée à RT2012-40%. « Le niveau moyen des bâtiments collectifs produits entre 2012 et 2018 présente un Bbio RT2012-20%, une RE2020 avec une exigence de Bbio à RT2012-10% représenterait un recul ». Par ailleurs, la consommation d’énergie primaire (Cep) doit être équivalente au standard RT 2012 - 20 %. Troisièmement, selon le groupement, il est nécessaire de traiter correctement les ponts thermiques. « L’aspect doit être non dérogatoire au risque que le recours à la dérogation ne devienne systématique. Les avantages du traitement des ponts thermiques ne se limitent pas seulement à lutter contre le risque de condensation. Ils engendrent diminution des consommations énergétiques, des charges de chauffage, des émissions de GES, tout en améliorant le confort été comme hiver, la qualité de l’air et, enfin, la prévention des sources de désordres structurels ».

Enfin, dernier point, la nécessité d’actualiser les bibliothèques des outils de calcul réglementaire. « Les performances thermiques ayant évolué favorablement avec des résistances thermiques des parois courantes en hausse, l’influence des ponts thermiques devient prédominante ».

* Les membres du Groupe de Travail sur la Qualité de l’Enveloppe sont : Pôle ALEARISQUE, DRABER-NEFF, courtier en assurances, cabinet d’ingénierie énergétique MANASLU, société MEDIECO, Groupement du MUR MANTEAU, bureau d’études POUGET Consultants, société SCHÖCK France, Syndicat National des Bardages et Vêtures Isolées (SNBVI), Pôle FIBRES-ÉNERGIVIE.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Adopter une vision plus large de la gestion des risques dans le secteur de la construction

L’innovation au service du succès des projets de construction et d'ingénierie

Adopter une vision plus large de la gestion des risques dans le secteur de la construction

Le risque est une constante au sein du secteur de la construction. Des interruptions de la chaîne d’approvisionnement, des évènements météorologiques imprévisibles et des pénuries de main d’œuvre jusqu’aux cas graves comme des...

ITE et incendie : les nouveautés du guide Etics-PSE version 2.0

ITE et incendie : les nouveautés du guide Etics-PSE version 2.0

RE2020, une progression en trois temps

RE2020, une progression en trois temps

Façades non porteuses à ossature bois : nouvelle norme NF DTU 31.4

Façades non porteuses à ossature bois : nouvelle norme NF DTU 31.4