Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Edycem et Centrale Nantes renouvellent leur chaire de recherche

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Edycem et Centrale Nantes renouvellent leur chaire de recherche

Estelle Breillat, Directrice Qualité et Développement EDYCEM Ahmed Loukili, Titulaire de la Chaire de Recherche.

© Charles MARION

EDYCEM et CENTRALE NANTES lancaient, en 2015, leur Chaire de Recherche I sur « Des bétons innovants pour de nouvelles applications ». Elle a vu naître des réalisations innovantes telles que le premier béton connecté SMARTCEM ou encore le concept éco-responsable EDY’ECO. Les deux acteurs ont lancé fin 2019 la Chaire de Recherche II baptisée «Des bétons responsables au service de l’environnement », pour une durée de cinq ans. EDYCEM reste aujourd’hui la seule ETI en France à avoir signé une chaire de recherche avec un laboratoire labellisé CNRS rayonnant à l’international.

La Chaire de Recherche II se compose de trois nouvelles thèses qui porteront sur les enjeux de développement durable et les défis climatiques de demain :

- les bétons bas carbone : le comportement et la performance des bétons sont analysés avec les nouveaux ciments qui seront intégrés dans la norme NF EN197-1. Par exemple, le CEM II / C- M dont le taux en clinker varie entre 50 et 64 %. Ce sujet permettra d’anticiper la future règlementation en appréhendant les comportements biologiques structurés et différés de la matière.

Pour mener ces travaux, EDYCEM s'appuie sur l'ATILH, dont l'un des objectifs est de participer à la réduction de l'empreinte carbone du ciment. Ses missions, liées aux sujets environnementaux, à la norme et à la qualité des ciments, en font un partenaire de référence dans le développement des bétons à faible empreinte carbone.

- l’optimisation de la formulation des chaussées drainantes pour les voiries. Cet axe de recherche se fixe un double objectif. Le premier est de limiter les îlots de chaleur urbains (ICU), à l’origine de risques sanitaires pour les populations, en concevant des matériaux issus de la déconstruction possédant une propriété d’évapotranspiration.

La deuxième application se positionne dans un contexte de pluies soutenues sur des courtes périodes qui engendrent souvent des inondations localisées, et de graves dégâts matériels et humains. Un phénomène dû à une forte imperméabilité des chaussées. Le but des travaux est de proposer des formulations de béton de voirie suffisamment perméables et durables afin d’évacuer rapidement l'eau de ruissellement.

- la durabilité des bétons dans les stations de traitement d’eau. Les environnements chimiquement agressifs peuvent conduire à une dégradation rapide des structures si le béton n’a pas été spécifiquement conçu pour cet usage. Selon le procédé et la composition des eaux traitées, ces environnements mettent en jeu plusieurs mécanismes de dégradation. Comment concilier ouvrabilité, durabilité, et comportement structurel des bétons au niveau des ouvrages hydrauliques ? Cette thèse vise à reproduire les environnements afin d’étudier les formulations de béton. Une approche performancielle sera mise en œuvre pour assurer la pérennité des ouvrages.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Centres aquatiques (4/5) - Produire et récupérer des calories

Dossier

Centres aquatiques (4/5) - Produire et récupérer des calories

Les contraintes de chauffage des centres aquatiques obligent à mettre en place des solutions pour mieux maîtriser les besoins, récupérer de la chaleur sur l'eau, utiliser le renouvelable, mutualiser les services. ..L'optimisation...

07/08/2020 | Dossier d'actuERP
Centres aquatiques (3/5) - Garantir une eau saine

Dossier

Centres aquatiques (3/5) - Garantir une eau saine

Centres aquatiques (2/5) - Offrir une expérience sensorielle

Dossier

Centres aquatiques (2/5) - Offrir une expérience sensorielle

Centres aquatiques (1/5) Le loisir dans le grand bain

Dossier

Centres aquatiques (1/5) Le loisir dans le grand bain