Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Ecodis renouvelle l'air intérieur

Sujets relatifs :

, ,

Qualité de l'air intérieur

Reportée au 1er janvier 2018, la surveillance de la qualité de l’air intérieur sera obligatoire dans certains ERP, notamment les établissements d’accueil collectif d’enfants de moins de six ans et les écoles maternelles, puis ce sera au tour des établissements d’enseignement ou de formation professionnelle établissements sanitaires et sociaux en 2020 et 2023.

Le taux de CO2 est un indice incontournable de la qualité de l’air intérieur. Le symptôme de fatigue intellectuelle débute aux alentours de 1 000 ppm, et le plafond maximal de CO2 est fixé à une valeur limite de 1 500 ppm.

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Ecodis renouvelle l'air intérieur

© Ecodis

Présent en Angleterre depuis plusieurs années, le système Windcatcher arrive en France. Distribué par Ecodis, il permet de renouveler naturellement l'air intérieur des bâtiments et de répondre plus facilement aux futures exigences réglementaires.

Spécialisé dans le domaine de l'éclairement naturel, de la ventilation et du désenfumage, Ecodis vient de commercialiser une nouvelle gamme de système de ventilation naturelle. Windcatcher - c'est le nom du produit - assure en continu le renouvellement de l'air intérieur dans les bâtiments ainsi son rafraîchissement lors de fortes chaleurs.

Présenté comme une alternative à la VMC, ce nouveau système fonctionne avec la vitesse du vent et est régulé par le taux de CO2, la pluie et la température extérieure. Il a été conçu avant tout pour les salles soumises à forte occupation. Plusieurs modèles sont disponibles selon le volume à ventiler et le type d'activités du bâtiment.

Principe de fonctionnement

Techniquement, le système Windcatcher repose sur l'utilisation des vents dominants et le phénomène de renouvellement d'air par ascension de l'air chaud vicié.

Quelle que soit la direction du vent, la tourelle double flux Windcatcher capte l’air neuf via un système d’ailettes. L’air est ensuite acheminé par un conduit, jusqu’à une grille de diffusion au plafond, créant un mouvement circulaire dans la salle. Le mouvement évacue l’air chaud vicié vers l’extérieur.

©Ecodis

 

Pour la régulation, les valeurs mesurées grâce au capteur CO2 de l’installation sont utilisées comme indicateurs pour savoir quand accroître l’alimentation en air frais. Si le niveau de CO2 de la pièce dépasse 1 500 ppm, les registres de contrôle s’ouvrent par palier de 20 %, jusqu’à ce que le niveau redescende en dessous de 1 300 ppm.

 

A noter : le système Windcatcher est en cours de demande d’agrément du Titre V pour la RT 2012. Ce dispositif permet d’intégrer les nouveaux systèmes non pris en compte dans la méthode de calcul Th-BCE 2012, qui vérifie les différents indicateurs de la performance énergétique du bâtiment et des équipements.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Une « ITE naturelle » pour le bâti ancien

Une « ITE naturelle » pour le bâti ancien

Parexlanco lance sur le marché une solution biosourcée projetable aux performances multiples. Et oriente résolument sa politique vers la réduction des émissions carbone de ses produits. « Parnatur[…]

23/10/2019 | ActualitéProduit
Sixième édition des fiches Pathologie de l’AQC

Sixième édition des fiches Pathologie de l’AQC

Large succès de l’introduction en Bourse de Hoffmann Green Cement Technologies

Large succès de l’introduction en Bourse de Hoffmann Green Cement Technologies

Le gouvernement se penche sur la qualité des logements sociaux

Le gouvernement se penche sur la qualité des logements sociaux

Plus d'articles