Éclats de couleurs au Grand Palais

Sujets relatifs :

Éclats de couleurs au Grand Palais

© (Doc. M.Favreau.)

Invité de la cinquième édition de la manifestation Monumenta, dans la nef du Grand Palais, l’artiste contemporain Daniel Buren y a installé une forêt de 380 cercles colorés, bleus, verts, jaunes et orangés. Tels des parasols, ils sont soutenus par 1 500 piliers métalliques noirs et blancs hauts de 2,5 à 2,8 m et larges de 8,7 cm (épaisseur systématique des bandes alternées de l’artiste depuis près de cinq décennies). Les cercles de plastique translucides, de cinq diamètres différents, jouent avec la luminosité ambiante au sein des 13 000 m² de la nef et projettent leurs reflets colorés au sol, créant un dessin de couleurs mouvant, variant au gré de la météo, du mouvement des nuages, de la position du soleil… ou du balayage des projecteurs la nuit. Au centre de l’édifice, sous le point culminant de la serre de 45 m de hauteur, un grand miroir au sol reflète la verrière et l’architecture du lieu. Excentrique(s), jusqu’au 21 juin 2012 au Grand Palais à Paris.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Systèmes d'ITE en bardage rapporté avec lame d'air ventilée

Systèmes d'ITE en bardage rapporté avec lame d'air ventilée

Dans quel contexte le NF DTU 45.4 a-t-il été rédigé ?Il existe plusieurs familles de procédés de bardage rapporté considérées comme traditionnelles sans pour autant qu'elles soient encadrées par un référentiel technique de...

30/03/2022 |
Un nouveau guide pour le calcul des structures en béton

Un nouveau guide pour le calcul des structures en béton

Les attaques des bois par les agents biologiques

Les attaques des bois par les agents biologiques

Défauts d'étanchéité à l'air

Défauts d'étanchéité à l'air

Plus d'articles