Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

ÉCLAIRAGE Une lampe suspendue dans une vitrine

Sujets relatifs :

ÉCLAIRAGE Une lampe suspendue dans une vitrine

Le prix du concours Design Plus au salon Material Vision 2007 à Francfort a été attribué au groupe Schott et à son partenaire Lif (1) pour une technologie d’alimentation électrique invisible. Le spot halogène est alimenté en énergie comme par magie, à l’intérieur d’une vitrine. Cette dernière est conçue selon la technologie PowerKontakt du verre conducteur électrique qui offre une grande liberté de création. Avec ce concept, l’utilisateur peut mettre en scène des vitrines, des cubes de verre, des portes ou des rayonnages sans câbles apparents. Il installe une lampe, un haut-parleur ou camera par l’intermédiaire de deux points de contact qui se trouvent sur le verre. Les éléments raccordés sont alimentés en électricité par une couche métallique invisible se trouvant à l’intérieur du verre. Étant donné que la plaque de verre ne nécessite pas d’autres trous de perçage, le système est protégé contre l’humidité. Il convient ainsi pour des utilisations extérieures, par exemple pour des auvents. Ce système qui nécessite un minimum de composants est basé sur la réalisation d’un vitrage conducteur. Lors de sa fabrication, une couche conductrice extrêmement fine est appliquée sur une plaque de verre. Ce revêtement est ensuite divisé au rayon laser en champs de contact positifs et négatifs afin de créer un contact électrique. L’ensemble est protégé par l’assemblage d’une seconde plaque de verre à l’aide d’un film en PVB (butyral de polyvinyle) placé entre les deux feuilles de verre. Le collage des deux verres est assuré par la fusion du film lors du chauffage sous haute pression de ce sandwich.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°278

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Qualité de l’enveloppe : le signal d'alarme est tiré

Qualité de l’enveloppe : le signal d'alarme est tiré

Le Groupe de travail sur la qualité de l'enveloppe (GTQE) du Pôle de compétitivité Fibres-Énergivie publie un livre blanc en faveur d’une enveloppe performante pour un bâtiment sain et[…]

Finalcad lève 40 millions de dollars

Finalcad lève 40 millions de dollars

Du vitrage collé sur châssis bois pour menuiseries extérieures

Du vitrage collé sur châssis bois pour menuiseries extérieures

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Plus d'articles