Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

ÉCLAIRAGE Un candélabre éolien

Sujets relatifs :

Sachant que l’éclairage public est un poste très gourmand en énergie, la société Expansion & Développement a conçu Windela, le premier système de lampadaire fonctionnant de manière autonome, à partir d’énergies renouvelables et plus précisément du vent. Afin de s’affranchir d’éventuelles nuisances sonores, la société s’est orientée vers un système à axe vertical. Le candélabre est ainsi composé d’un aérogénérateur silencieux, exempt de balourd, doté de 3 pales Savionus et de 3 pales Darrieus, conception qui garantit à la fois un démarrage sous faible vent (2,5 m/s) et une forte production énergétique : 600 W/h à 850 tours/minute pour un vent de 15 m/s. Autres avantages : indépendance vis-à-vis de l’orientation du vent et possibilité de fonctionner à grande vitesse. Un cône de protection et un carénage intérieur évitent par ailleurs tout risque d’endommagement lié aux intempéries. Windela est muni d’un module de contrôle électronique qui régule les flux d’énergie et gère, de manière autonome, l’allumage et l’extinction du lampadaire. « Bien que la partie éolienne soit suffisante à la production d’électricité, nous y avons ajouté des panneaux photovoltaïques facilitant sa commercialisation dans certains pays » explique Jean-Jacques Roetynck, gérant de la société. Ce dispositif fournit un complément d’énergie d’environ 200 W-h. Le système éclairant utilise 42 leds qui fournissent une illumination de 3 500 lumens, à 5,50 m de hauteur. Chacune est orientée individuellement lors du montage afin de couvrir une plus grande superficie. Ce lampadaire vert est également muni de batteries – traditionnelles ou Lithium polymère (LiPo) – permettant de stocker l’équivalent de 4 à 5 jours d’énergie. Testé dans la soufflerie du Cstb, le lampadaire résiste à des vents atteignant 180 km/h.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°276

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

À l’occasion du SIMI, Georges-Henri Florentin, directeur général de l’Institut Technologique FCBA, et Laurent Girometti, directeur général d’EpaMarne/EpaFrance ont signé un partenariat[…]

07/12/2018 | ActualitéEnvironnement
Premières rénovations Bas Carbone BBCA

Premières rénovations Bas Carbone BBCA

Terrasses et platelages extérieurs bois (2/2) - Des origines variées

Enquête

Terrasses et platelages extérieurs bois (2/2) - Des origines variées

Terrasses et platelages extérieurs bois (1/2) - La simplicité à composantes multiples

Terrasses et platelages extérieurs bois (1/2) - La simplicité à composantes multiples

Plus d'articles