ECLAIRAGE Deux lampes de nouvelle génération

Sujets relatifs :

GE Lighting lance deux nouvelles lampes : à iodures métalliques pour l’éclairage public et une mini-fluocompacte pour le domestique.

La société étend sa gamme de lampes aux iodures métalliques à brûleur céramique ConstantColor Cmhtm avec deux nouvelles puissances : 205 W et 400 W. Ces puissances offrent une uniformité de couleurs (lumière blanche), une durée de vie accrue et une plus grande efficacité lumineuse (plus de 100 lumens par watt). Ces lampes ont un flux lumineux atteignant 75 %, sont disponibles en 3 000 K (teinte chaude) avec un indice de rendu des couleurs supérieur à 80 pour les formes tubulaires et elliptiques. Elles peuvent remplacer les lampes aux iodures métalliques à brûleur quartz ou les lampes sodium haute pression qui diffusent une lumière jaune dans toutes les applications d’éclairage des villes.

De son côté, la Biax Extra Mini, une lampe fluorescente de très petite dimension, fait son entrée dans le tertiaire et dans le domestique. Sa production nécessite 20 % de moins de matière que la génération précédente de lampes fluorescentes compactes électroniques et sa durée de vie a progressé de 25 % pour atteindre 15 000 h. Elle est disponible de 9 à 20 W et dans plusieurs températures de couleur et sous diverses formes : standards, tubulaires compactes, flammes et réflecteurs.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Un nouveau palmarès pour le réemploi

Un nouveau palmarès pour le réemploi

La deuxième édition des Trophées Bâtiments Circulaires, dont la finalité est de valoriser et massifier le réemploi, témoigne des différents champs explorés, y compris celui des ouvrages d'art.Le palmarès de la deuxième...

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Nouvelle vie pour faux planchers

Nouvelle vie pour faux planchers

« Des gestes de rénovation non coordonnés »

« Des gestes de rénovation non coordonnés »

Plus d'articles