Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Eau chaude sanitaire : des ballons optimisant l’apport solaire

Sujets relatifs :

Eau chaude sanitaire : des ballons optimisant l’apport solaire

Principe du Dietrisol Quadro en réalisant des économies d’énergie, ce ballon fournit à tout moment de l’eau chaude à la température optimum.

© (Doc. De Dietrich.)

La régulation du couple capteurs/préparateurs d’eau chaude sanitaire joue sur la stratification de l’eau en fonction de la température, pour exploiter au maximum les apports solaires.

Sarticulant sur un ensemble de composants nouveaux se combinant pour constituer différents systèmes, la gamme de préparateurs d’eau chaude sanitaire Dietrisol de De Dietrich couvre tous les types de configurations : production d’eau chaude sanitaire seule (Trio), avec appoint chauffage (Quadro) ou avec chaudière intégrée (Quadrodens). Ils sont raccordés à des capteurs solaires Pro à eau glycolée qui, posés sur une terrasse ou intégrés en toiture, procurent un rendement de 80 %. Ces caissons, en aluminium laqué gris foncé et recouverts d’un verre trempé, possèdent une isolation renforcée (40 mm d’épaisseur de laine de roche). Un revêtement sélectif à base de chrome optimise le rendement de ces modules de 10 cm d’épaisseur (en 204 x 114 et 215 x 125 cm), dans lesquels serpente un tube cuivre. Les ballons sont équipés de tous les composants hydrauliques tels que dispositif de charge par strate de température de l’eau, équipement de sécurité, vase d’expansion, pompe et régulation autonome. Doté de trois serpentins, le ballon Trio élève rapidement la température de l’eau grâce à la régulation et aux raccordements, en haut et en bas, de deux échangeurs solaires. Proposé en version 250 ou 350 l et équipé en option d’un appoint électrique, il répond aux besoins d’une famille de 1 à 4 personnes ou de 4 à 6 personnes.

Chauffer en priorité la zone active du ballon

Le préparateur sur pied Quadro assure, en plus de l’ECS, un complément calorique à l’eau du circuit de chauffage. Capable de fonctionner « tout solaire » en intersaison, il est équipé de trois injecteurs qui maintiennent une stratification verticale optimale de l’eau à la charge comme à la décharge. La réchauffe solaire s’effectue sur deux zones à travers un échangeur à plaques (voir schéma). D’une capacité de 750 l, ce ballon permet de disposer lors d’un soutirage sans appoint, sur un débit de 15 l/min, de 1 575 l à 40°C (équivalent de 18 douches). Se couplant à une chaudière gaz ou fioul, il couvre les besoins d’une famille jusqu’à 10 personnes avec un apport de 60 kW.

Véritable solution « tout en un », la chaudière à condensation mixte solaire-gaz Quadrodens – d’un rendement atteignant 107,5 % sur PCI – intègre sous son habillage un module de régulation solaire et un ballon de 700 l possédant les mêmes caractéristiques que Quadro. D’une puissance de 15 ou 25 kW, le brûleur modulant est commandé par un système de régulation. Cet ensemble monobloc à poser au sol, de 214,6 x 99,5 x 143,7 cm, couvre les besoins d’une famille qui peut aller jusqu’à 8 personnes.

Une fois la température atteinte, le mode sécurité

Adaptées à chacun de ces systèmes, les régulations à différentiel de température Diemasol gèrent de l’installation solaire en agissant sur les températures du préparateur et des capteurs solaires.

Dès que l’eau dans les capteurs atteint la température de consigne ECS, la régulation donne le signal à la vanne d’inversion qui envoie l’eau réchauffée dans la partie haute du ballon, stoppant du même coup le chauffage d’appoint. Le préparateur se charge ainsi en fonction de la chaleur disponible. Une fois la température maximale de stockage de 80°C atteinte, la régulation arrête le système et se met en mode sécurité. La régulation intègre également les modes « sécurité capteurs » et « sécurité ballon » avec refroidissement nocturne.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°243

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

PAC double service (2/2) - Fiable, performante et moins bruyante

Enquête

PAC double service (2/2) - Fiable, performante et moins bruyante

La PAC aérothermique poursuit son évolution sur plusieurs axes avec de nouveaux fluides plus écologiques, l'essor du rafraîchissement, l'apport du connecté… Si les PAC n'ont pas toujours[…]

08/07/2019 |
PAC double service (1/2) - Le chaud et le froid dans l'habitat

Enquête

PAC double service (1/2) - Le chaud et le froid dans l'habitat

Spas collectifs (1/2) - Des bulles de bien-être

Enquête

Spas collectifs (1/2) - Des bulles de bien-être

Spas collectifs (2/2) - Un bain de technicité

Enquête

Spas collectifs (2/2) - Un bain de technicité

Plus d'articles