Dossier

Doubles peaux ventilées avec stores intégrés

Sujets relatifs :

PHOTO - 880820.BR.jpg

Les façades sud sont mixtes : simple peau avec brise-soleil et double peau ventilée, intégrant des protections solaires de type store vénitien à lames aluminium, à commande électrique.

Avec une surface de plus de 46 000 m², le nouveau campus Thales Helios, dans les Yvelines, peut accueillir 2 500 personnes. Deux façades sud ont été habillées d’une double peau ventilée.

Les deux partenaires, Foncière des régions et Crédit Agricole Assurances, ont choisi l’agence d’architecture Quadri Fiore pour concevoir le nouveau campus de Thales, installé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines). D’une surface de plancher totale de 46 442 m², les trois bâtiments de bureaux en R+5 et R+7 sont organisés autour d’une rue intérieure à ciel ouvert. Cette opération vise les certifications HQE 2011, RT 2012 et le label BREEAM Very Good. Confiée à l’entreprise Petit (filiale de Vinci Construction France), la construction du campus a débuté en août 2012 pour une livraison en octobre 2014. Le lot de 6 000 m2 de façades essentiellement en simple peau a été remporté par le groupement Rinaldi Structal (mandataire, conception et études) et Paralu pour la fabrication et la pose. Pour assurer le confort d’été tout en conservant la luminosité naturelle, 300 m2 de surface des façades sud du bâtiment A et sud-est du bâtiment B sont en double peau ventilée, et font l’objet de cette demande d’Atex.

L’ossature périphérique des blocs de façade double peau est composée de profils dormants en aluminium extrudés, coupés d’onglet et assemblés par équerres vissées. Les blocs sont éclissés les uns aux autres (réalisant l’étanchéité de la façade) et accrochés aux dalles béton de la structure par des crochets fixés sur le cadre en partie haute. La peau intérieure qui constitue l’enveloppe étanche à l’air est en trois parties : deux parties vitrées séparées par un montant dormant et un caisson acier avec 100 mm d’isolant, et une tôle d’aluminium formant lambrequin, placée à l’avant des dalles béton. La partie vitrée est composée d’un châssis ouvrant pour le nettoyage et la maintenance, intégrant des doubles vitrages parclosés sur quatre côtés (des glaces AGC Energy N à faible émissivité avec lame d’argon). En allège, le vitrage intègre en outre un composant feuilleté qui assure la fonction de garde-corps. La peau extérieure est constituée d’un simple vitrage de 8 mm trempé parclosé sur le cadre périphérique. Les panneaux (1 350 x 3 600 mm) ont été fabriqués en usine fin 2013 et posés à partir de janvier 2014, pendant deux mois.

N°347

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°347

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Technipédia : Traitement du bois

Dossier

Technipédia : Traitement du bois

Le traitement du matériau est un sujet central dans la construction bois. Obligation d'autorisation de mise sur le marché, choix du traitement de prévention et de son procédé de mise en oeuvre ou lutte[…]

01/06/2017 | MateriauxInnovation
"Le réemploi, une pratique à massifier"

Interview

"Le réemploi, une pratique à massifier"

Réglementation : les AMM changent la donne

Dossier

Réglementation : les AMM changent la donne

Quel traitement préventif pour une bonne durabilité

Dossier

Quel traitement préventif pour une bonne durabilité

Plus d'articles