Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

DISTINCTION Une bibliothèque universitaire reçoit l’Équerre d’argent

Sujets relatifs :

DISTINCTION Une bibliothèque universitaire reçoit l’Équerre d’argent

Le jury de la 23e édition des Prix d’architecture 2005 du Moniteur a décerné l’Equerre d’argent à la bibliothèque universitaire d’Orléans-La Source (Loiret). Ce prix récompense deux architectes – Florence Lipsky et Pascal Rollet – dont la créativité a permis d’offrir aux étudiants un lieu à l’ambiance douce et lumineuse, où baignent les espaces de travail. S’inscrivant dans le cadre du « schéma université 2000 » lancé en 1991, cette réalisation ouverte en février 2005 met à l’honneur le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche qui a retenu un projet à l’architecture simple et efficace. Inscrit dans un rectangle de 3 300 m2 SHON, ce « coffre de la connaissance » organisé autour d’un atrium central flanqué de petites salles, offre 350 places de lecture. Il intègre une bibliothèque monumentale accueillant environ 20 000 livres et des journaux. Au premier étage et accessible par un escalier central, quatre « boîtes » abritent des salles de travail et des espaces multimédia. Le bâtiment est constitué d’une structure en béton habillée d’un manteau alliant le polycarbonate alvéolaire isolant thermique et le verre isolant acoustique.

Un bâtiment qui répond aux besoins des chercheurs

Sur les façades sud et est, des brise-soleil verticaux, opalescents et orientables manuellement, permettent de maîtriser la lumière qui baigne les espaces de travail.

Le jury a attribué le Prix de la première œuvre à l’extension des locaux du GIP Cyceron, un Centre d’imagerie cérébrale et de recherches en neuroscience installé sur le campus Jules-Horowitz à Caen (Calvados). Conçu par l’architecte Franck Vialet, ce bâtiment de 2 300 m2 SHON sur deux niveaux (dont un partiellement enterré) est réalisé par l’assemblage de 180 grands panneaux en béton brut coloré, à joints verticaux inclinés de 7°, assemblés par clavetage. Des vitrages standard réhaussés par des verres miroirs bleutés et des verres équipés d’intercalaires roses contrastent avec les gris des façades. Le bâtiment répond aux besoins des chercheurs – qui ont validé les choix du concepteur – en termes de volumes, de lumière et d’ergonomie.

Une mention Première œuvre a également été décernée aux architectes urbanistes Thierry Donnadieu et Eric Bouillaud pour 57 maisons avec jardin et garage accessible depuis la rue, construites à proximité du centre-ville de Lille (Nord). L’ensemble est composé de deux types de maisons en bandes sur le pourtour et le cœur de l’îlot. A l’échelle des bâtiments voisins, les maisons du pourtour sur quatre niveaux possèdent un séjour situé au-dessus du garage et donnant accès par des passerelles à des jardins privatifs qui surplombent les venelles de circulation. Au cœur de l’îlot, les maisons plus basses (R 1 et R 2) donnent de plain-pied sur le jardin.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Centres aquatiques (5/5) - Inspirer, expirer

Dossier

Centres aquatiques (5/5) - Inspirer, expirer

Le confort des usagers et des maîtres-nageurs s'obtient par un bon dosage de l'apport d'air neuf tout en contrôlant la température et le taux hygrométrique de l'air ambiant.Dans les piscines et centres aquatiques, le renouvellement d'air...

10/08/2020 | Dossier d'actuERP
Centres aquatiques (4/5) - Produire et récupérer des calories

Dossier

Centres aquatiques (4/5) - Produire et récupérer des calories

Centres aquatiques (3/5) - Garantir une eau saine

Dossier

Centres aquatiques (3/5) - Garantir une eau saine

Centres aquatiques (2/5) - Offrir une expérience sensorielle

Dossier

Centres aquatiques (2/5) - Offrir une expérience sensorielle