Diagnostic de perméabilité à l’air obligatoire en janvier 2013

Sujets relatifs :

Imposé par la RT 2012, le contrôle de l’étanchéité à l’air ou « infiltrométrie », destiné à détecter, visualiser et mesurer les flux d’air parasites qui s’infiltrent au travers de l’enveloppe du bâtiment, sera obligatoire dans tout nouveau bâtiment d’habitation à partir du 1 er janvier 2013. Il s’effectue au niveau d’un des accès extérieurs de l’édifice, sur lequel est installée une porte soufflante équipée d’un ventilateur. La technique consiste à mettre les locaux en dépression ou en surpression, puis à déterminer le débit réel correspondant à la somme des fuites parasites. Les données relevées sont confrontées à des valeurs définies par la réglementation. En cas de non-conformité, la visualisation des infiltrations d’air peut se faire à l’aide d’une fumée artificielle s’infiltrant aux endroits perméables, par thermographie infrarouge identifiant les endroits refroidis par le passage d’air extérieur, ou par anémomètre détectant le déplacement de l’air à l’endroit de l’infiltration. Cette évaluation doit être obligatoirement réalisée par un opérateur titulaire d’une qualification délivrée par Qualibat.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Pap Daouda Fall Référent technique national géotechnique / Interaction sol-structure, QualiconsultCTB Pourquoi ce nouveau DTU 13.3 ?Cette révision a permis la mise en conformité du DTU avec les Eurocodes ainsi que la prise en...

04/05/2022 |
Systèmes d'ITE en bardage rapporté avec lame d'air ventilée

Systèmes d'ITE en bardage rapporté avec lame d'air ventilée

Un nouveau guide pour le calcul des structures en béton

Un nouveau guide pour le calcul des structures en béton

Les attaques des bois par les agents biologiques

Les attaques des bois par les agents biologiques

Plus d'articles