Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Désenfumage : exutoire sur mesure à isolation renforcée

Sujets relatifs :

Désenfumage : exutoire sur mesure à isolation renforcée

Cet exutoire de fumées à deux vantaux, déclinable en termes de finitions et de dimensions, améliore les performances thermiques, phoniques et de charges d’ouverture des anciens modèles.

Spécialiste du désenfumage et de l’aération, Souchier vient de développer ­Certilight, un exutoire de fumées qui s’installe en toiture traditionnelle ou s’intègre en verrière. Cet appareil à deux vantaux est proposé sur mesure jusqu’à 6 m2 de surface ­(dimensions maxi 3 m x 2 m), avec tout type de finition : remplissage vitré (6 à 40 mm d’épaisseur) ou opaque, manœuvre électrique, pneumatique ou à sécurité positive pour les marchés européens ­(Belgique et Angleterre notamment) et teintes RAL des profilés à la demande. Ces derniers, en aluminium, sont les plus minces de la gamme – ils dépassent à peine de 10 cm de la toiture – garantissant esthétiquement une bonne intégration du produit dans la toiture.

Tuile ou ardoise, pour bâtiment classé

Techniquement, le double vantail améliore l’évacuation des fumées en créant une barrière au vent. La nouvelle norme européenne EN 12101-2, applicable depuis août 2004 et obligatoire à partir de septembre 2006, définit en effet des mesures plus contraignantes vis-à-vis de ­l’efficacité d’un exutoire sous l’effet du vent. Leur application concrète impose maintenant l’ouverture à 170° d’un exutoire à simple vantail (130° dans l’ancienne réglementation) pour éviter que le vent vienne buter contre la face interne de l’ouvrant, s’engouffre à l’intérieur et perturbe la sortie des fumées.

La règle étant difficilement réa­lisable à partir de 4 m2 d’ouvrant pour des raisons de poids, Souchier a opté pour une conception à deux vantaux qui créent d’emblée par leurs faces externes un obstacle au vent.

Toujours pour respecter cette ­norme qui impose parallèlement des tenues de charge à la neige plus importantes, la puissance des moteurs a été renforcée, autorisant une charge de plus de 100 kg/m2 jusqu’à 6 m2. Cette caractéristique offre en terme de poids plus de latitude aux maîtres d’œuvre sur le type de remplissage, comme par exemple la combinaison d’une bonne isolation phonique et d’un remplissage, type tuiles ou ardoises. Cela permet au Certilight de se positionner sur des chantiers de bâtiments classés ou en zone classée, parallèlement à sa cible plus traditionnelle du tertiaire (centres commerciaux, gares, aéroports, hôtels …).

L’isolation thermique a été améliorée, grâce à la rupture de pont thermique des profilés et à un remplissage étudié. Ainsi, avec un double vitrage 6/16/4.4.1, le châssis de 6 m2 affiche un coefficient U inférieur à 2 W/m2 K. Le produit offre également une meilleure isolation phonique, notamment par la présence de trois joints au ­niveau du recouvrement du dormant et de l’ouvrant. L’appareil complet assure un affaiblissement de 41 dB pour le même produit verrier cité précédemment et de 47 dB pour un remplissage opaque (complexe phonique constitué de laine de roche et de panneaux).

Service lecteur 522

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Des revêtements aux super pouvoirs

Des revêtements aux super pouvoirs

Nettoyage et désinfection sont devenus essentiels pour la protection des personnes dans les environnements professionnels comme domestiques. Plusieurs technologies assurent aux matériaux sécurité et hygiène.À l'heure de la pandémie de...

09/06/2021 | Produit
Plancher technique surélevé et modulaire sur un campus sévillan

Plancher technique surélevé et modulaire sur un campus sévillan

L’IA pour modéliser une maquette BIM

L’IA pour modéliser une maquette BIM

Chaudière gaz nouvelle génération

Chaudière gaz nouvelle génération