Des portraits géants en béton

Sujets relatifs :

Des portraits géants en béton

L’écrivain Colette, la comédienne Juliette Drouet, ou encore l’acteur Charles Vanel auront leur portait gravé dans le béton ! Ces Bretons, d’origine ou d’adoption - ainsi que 25 autres personnalités historiques de la Région - ont été choisis pour orner durablement la façade du nouveau collège de la commune de Crévin, près de Rennes (35).
Le procédé mis en œuvre porte le nom de « décogravure », et repose sur la désactivation ponctuelle du béton. Grâce à une membrane imprégnée de désactivant - selon le négatif de l’image - et placée en fond de coffrage, on obtient une surface bétonnée sur laquelle alternent « pixels » blancs (zone brute de décoffrage où le ciment est lisse), et « pixels » sombres (peau de béton désactivée, laissant apparaître les granulats).
L’image obtenue ne présente pas de relief, contrairement à ce que l’on peut obtenir par le matriçage. « Où que l’on se positionne, le motif apparaît donc de la même manière », explique Céline Aupetit de Chryso. À Crévin, la décogravure a été réalisée sur des panneaux de vêture en béton ITE de MSA. Les quelque 4 000 m 2 de plaques sont en cours de pose, l’inauguration du collège aura lieu cet été.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Un nouveau palmarès pour le réemploi

Un nouveau palmarès pour le réemploi

La deuxième édition des Trophées Bâtiments Circulaires, dont la finalité est de valoriser et massifier le réemploi, témoigne des différents champs explorés, y compris celui des ouvrages d'art.Le palmarès de la deuxième...

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Nouvelle vie pour faux planchers

Nouvelle vie pour faux planchers

« Des gestes de rénovation non coordonnés »

« Des gestes de rénovation non coordonnés »

Plus d'articles