abonné

Enquête

Des ouvrants à haute valeur ajoutée

Enquête réalisée par Virginie Pavie

Sujets relatifs :

, ,
Des ouvrants à haute valeur ajoutée

Les menuiseries extérieures dites passives regroupent les fenêtres et portes-fenêtres les plus performantes thermiquement du marché, avec des coefficients U compris entre 0,63 et 0,8.

© Menuiserie Bader

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du Bâtiment - édition Abonnés

Les savoir-faire des fabricants de menuiserie et de verre sont à l’origine de cette association réussie entre triple vitrage et cadres ultra-isolants en bois-aluminium, bois, PVC, PVC-aluminium ou aluminium.

En France, le marché de la menuiserie passive a pris ses marques au lendemain de la loi Grenelle de l’environnement. Les premières fenêtres passives fabriquées dans l’Hexagone ont été installées en 2008. Pionnières dans le domaine, les entreprises Bieber, Minco et MC France ont depuis été rejointes par une dizaine de fabricants français et par des industriels venant d’Europe du Nord, d’Allemagne ou d’Autriche, qui ont une expérience plus ancienne sur leurs marchés nationaux.

Un important travail de R&D a été mené pour concevoir des menuiseries ultra-performantes thermiquement et qui puissent être incorporées dans des parois elles-mêmes très isolantes sans pénaliser l’enveloppe. Sachant que, dans le bâtiment passif, les murs visent un coefficient thermique Up de l’ordre de 0,15 à 0,10 W/(m².K), les productions se sont naturellement tournées vers du triple vitrage dont la composition permet d’avoir un Ug de 0,6 à 0,5 W/(m².K), contre 1 W/(m².K) pour un double vitrage classique.

En standard, les différentes[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.

Nous vous recommandons

Saint-Gobain prévoit la construction d'un campus étudiant en terre excavée

Saint-Gobain prévoit la construction d'un campus étudiant en terre excavée

Le constructeur veut valoriser la terre, déchet du BTP, pour en faire du béton dans le cadre de l'édification d'un campus étudiant à Marseille.Saint Gobain expérimente la construction en terre excavée à Marseille. L'entreprise entend...

Bâtir pour le climat : "la REP ajoute du sens à notre métier"

Evénement

Bâtir pour le climat : "la REP ajoute du sens à notre métier"

Le soleil réinvente l'eau chaude

Le soleil réinvente l'eau chaude

Quand l'électricité sort de cellules

Quand l'électricité sort de cellules

Plus d'articles