Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Des modénatures en polyuréthanne habillent les façades

Sujets relatifs :

Des modénatures en polyuréthanne habillent les façades

Ce système de décoration en applique des murs extérieurs s’installe à l’aide d’un adhésif adapté. Il se pose aussi bien sur du béton et de l’agglo que sur des briques ou du béton cellulaire, en neuf comme en rénovation.

Une modénature légère et ­facile à mettre en œuvre avec des motifs variant à l’infini, tel est le concept développé par la société Gulliver avec le Polyrim. Les principaux atouts de ce produit résident dans ses matériaux constitutifs – du polystyrène expansé ou extrudé renforcé et protégé par une couche de polyuréthanne – et dans sa facilité de mise en œuvre. Afin de répondre aux différents états de surface ainsi qu’à une granulométrie adaptée à la bonne tenue des finitions extérieures, d’autres matières entrent parfois dans la fabrication des profils tels que silice, corindon ou microbille de verre. Le Polyrim se pose sur des supports verticaux ou horizontaux, en maçonnerie de type béton banché ou préfabriqué (parpaing, brique) et vient décorer façades et pignons, en neuf comme en rénovation. Les finitions ultérieures des profils sont assurées par des peintures pliolites à résine Goodyear, ­glycérophtaliques et RPE.

En matière de sécurité au feu, le produit ne fait pas obstacle aux réglementations en vigueur, étant donné qu’il a été formulé spécifiquement pour retarder le feu avec un classement M1. Avec une masse volumique comprise entre 20 et 35 kg/m3, le Polyrim isole les planelles de ­rives ainsi que les planchers béton et ­limite les déperditions thermiques des tableaux de fenêtres. Les dimensions et l’épaisseur varient en fonction de la forme et des dimensions des profils. L’étanchéité à l’eau est assurée par les matières qui entrent dans la composition du profil et par l’exécution d’un joint d’étanchéité en périmètre. La tenue dans le temps du matériau est assurée grâce aux formulations de résine adaptées aux sollicitations extérieures. En outre, la tenue en place et les propriétés fonctionnelles des profils (rupture de ponts thermiques, imperméabilité, ornements) ne sont pas altérées lorsque des fissurations interviennent sur les murs des supports.

Une fixation mécanique améliore la qualité de pose

La mise en œuvre s’effectue par collage des profils aussi bien sur du béton, de l’agglo, des enduits minéraux et hydrauliques que sur des briques ou du béton cellulaire. La qualité du support est importante, puisqu’il doit être sain, propre, exempt de parties grasses, de laitances, de parties non adhérentes, de salpêtre ou d’humidité et ne pas présenter d’irrégularités importantes. Sur des parois neuves, il est nécessaire de respecter les délais de séchage, soit 40 jours pour un support en béton banché et 30 jours pour les maçonneries d’éléments, type agglo. Afin d’accélérer la pose et d’améliorer la mise en œuvre, un système de fixation mécanique constitué d’un support en tôle pliée et percée est proposé en option. Le profil emboîté sur des platines supports évite le fluage pendant le temps de prise de la colle. La platine en tête sur l’une des extrémités se pose « à cheval », cette dernière recevant le profil suivant, ce qui facilite la réalisation des affleurements horizontaux et verticaux. La mise en place s’effectue en quelques étapes : repérage de l’emplacement, traçage au cordeau des parties inférieures et supérieures puis collage avec un mortier-colle adapté aux systèmes d’isolation par l’extérieur. L’hygrométrie des maçonneries joue un rôle dans l’adhérence du mortier-colle. En cas de chaleur excessive, d’exposition continue au soleil en été et sur des murs anciens arides, il est recommandé d’humidifier au préalable la paroi pour éviter que l’eau contenue dans le gâchage du mortier ne soit absorbée trop rapidement par le mur lors du séchage. Cela risquerait de se traduire par des décrochages ultérieurs. Service Lecteur 551

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°276

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Enquête

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

L'usage courant d'un grand nombre de produits d'étanchéité pour toitures terrasses conduit aujourd'hui à leur intégration dans les règles de l'art. Sur le marché de[…]

11/12/2018 | ProduitInnovation
Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Plus d'articles