Des logements passifs à Gonesse

Sujets relatifs :

Des logements passifs à Gonesse

© (Doc. Dora Courbon.)

À quelques pas du centre-ville de Gonesse (95), 41 logements sociaux passifs seront livrés avant la fin du mois de mai.
Répartis sur deux bâtiments R 2, les appartements vont du T2 au T5. La construction de structure mixte (acier pour les éléments porteurs verticaux et béton pour les éléments horizontaux), présente une façade en ossature bois recouverte par un bardage en Douglas non-traité.
Pascal Gontier, l’architecte du projet, a notamment construit la première réalisation passive de Paris : l’immeuble Fréquel (xx e arr.), livré en 2010. Conception bioclimatique, systèmes énergétiquement performants et isolation poussée ont permis de réaliser des logements dont les besoins en chauffage n’excéderont pas les 15 kWh/(m 2 .an), comme l’exige le label allemand Passivhaus. Les bâtiments, « compacts, mais pas trop », sont lumineux (plus de 20 % de surface vitrée) et ouverts. Ils s’habilleront prochainement de balcons en ossature métallique. Solidarisés directement à l’ossature bois par quatre points, ils seront suspendus sans être source de ponts thermiques. Isolée par 37 cm de laine de roche, la résidence est également équipée de triples vitrages, au sud comme au nord. Pour assurer la ventilation des bâtiments, un système de VMC double flux a été placé dans chacun des logements. L’individualisation du système, peu usuelle dans le collectif, responsabilise les habitants et permet une maîtrise de l’inoccupation. Pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage d’appoint, deux pompes à chaleur seront installées pour les 41 logements. L’une solaire, alimentée par 100 m 2 de moquette solaire placée sur les toits, l’autre géothermique, fonctionnant grâce à des pieux géothermiques intégrant des sondes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

« Ne plus faire l’impasse sur un secteur qui représente 1/5 des émissions globales de GES »

Entretien

« Ne plus faire l’impasse sur un secteur qui représente 1/5 des émissions globales de GES »

Les conclusions du troisième volet du rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), publié en avril 2022, n’épargnent pas le secteur du bâtiment. Yamina Saheb, co-autrice principale de ce rapport,...

27/04/2022 | DécarbonezRE2020
Grises et noires pour plus de vert

Dossier

Grises et noires pour plus de vert

Un bassin connecté aux prévisions météorologiques

Dossier

Un bassin connecté aux prévisions météorologiques

Des perles de pluie

Dossier

Des perles de pluie

Plus d'articles