Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Des granulés de paille chauffent des logements sociaux

Sujets relatifs :

Des granulés de paille chauffent des logements sociaux

Pour réduire la facture de chauffage de 30 % et économiser 90 tonnes de rejet de CO2/an, la commune de Droué (Loir-et-Cher) a opté pour les granulés de paille pour chauffer 38 logements sociaux. Possédant un taux d’humidité de 8,7 %, la combustion des granulés de paille est quasi-complète (90 %), avec un pouvoir calorifique de 4,3 kWh par kg en moyenne pour un taux de cendre qui ne dépasse pas 6 %. ­Fabriqués par compactage, les granulés ne contiennent pas d’autre liant que leur résine. La chaudière de marque danoise Reka est à chargement par vis automatique avec grille ­mobile. Pilotée électroniquement, elle possède un système de filtrage des gaz conforme à la norme européenne EN 303-5 relative aux chaudières de chauffage central à eau chaude à chargement manuel ou automatique. Leur puissance utile nominale ne dépassant pas 300 kW et fonctionnant avec des combustibles solides, issus de la biomasse ou fossiles. Elle est également conforme à la directive 2000/76/CE sur l’incinération des déchets. L’installation d’une chaufferie à granulés de paille nécessite un niveau de puissance de 25 % pour fonctionner. Pendant les périodes froides, elle assure la production d’eau chaude sanitaire (ECS) et de chauffage, assurant alors 70 % de la consommation énergétique annuelle. En été, la chaudière d’origine au fuel, qui a été conservée, prend le relais pour la production d’ECS.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°279

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Premier baromètre BBCA des promoteurs immobiliers bas carbone

Classement

Premier baromètre BBCA des promoteurs immobiliers bas carbone

L’Association pour le Développement du Bâtiment Bas Carbone (BBCA) rassemble les principaux intervenants de l’acte de construire, (promoteurs immobiliers, collectivités, architectes, constructeurs, BET…).[…]

10/09/2019 |
De nouvelles mesures pour améliorer la gestion des déchets du bâtiment et lutter contre les décharges sauvages

De nouvelles mesures pour améliorer la gestion des déchets du bâtiment et lutter contre les décharges sauvages

L’Epora mène une opération de dépollution par désorption thermique à St-Etienne

L’Epora mène une opération de dépollution par désorption thermique à St-Etienne

Majamaja déconnecte le bâtiment du réseau

Majamaja déconnecte le bâtiment du réseau

Plus d'articles