Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Enquête

Des exigences plus élevées qu'en façades

Enquête réalisée par François Ploye

Sujets relatifs :

,
Des exigences plus élevées qu'en façades

Le groupe Lapeyre commercialise une fenêtre de toit en bois de pin, avec double vitrage en dimensions allant jusqu'à 118 x 114 cm.

© Lapeyre

L'offre du marché fait la part belle au bois, qui résiste mieux en toiture en pente qu'en façades, ainsi qu'au PVC.

Les tendances des menuiseries pour façades se retrouvent dans les modèles de toiture, avec des performances thermiques et acoustiques, des options de sécurité et de motorisation, une recherche pour combiner facteur solaire et contrôle solaire. Néanmoins, il existe des spécificités : l'absence de coulissants ou le triple voire le quadruple vitrage afin d'assurer la résistance et l'isolation nécessaire. Si les profilés sont épaissis, les fabricants affinent ces ossatures dans leurs largeurs afin d'offrir davantage de clair de vitrage. Les fenêtres rectangulaires étant appréciées des prescripteurs, les ouvertures s'allongent en hauteur. Ainsi, la fenêtre FDY-V de Fakro va jusqu'à 255 cm de hauteur avec un ouvrant et une allège fixe dans le même cadre. En avril 2016, Velux a étoffé sa gamme avec trois nouvelles hauteurs en 118, 140 ou 160 cm pour une largeur de 94 cm. Le poids du système en grandes dimensions devenant considérable, le mécanisme d'ouverture doit être précis, robuste, manœuvrable et silencieux. Les fenêtres de toit étant exposées aux extrêmes climatiques, il faut gérer la dilatation des profilés et le bois de pin demeure apprécié, en bois massif ou lamellé-collé.

Pour les pièces humides, le PVC présente des avantages. Velux a conçu une offre spécifique de bois protégé par une épaisseur de polyuréthane (finition blanche Ever Finish) ou avec une peinture blanche directement appliquée sur la menuiserie bois (finition White Finish). Contrairement à Velux, qui demeure fidèle au bois, Roto Frank et Fakro ont élargi leur catalogue au PVC, éventuellement plaxé aspect bois ou capoté métal, tout en conservant des performances exceptionnelles dans les modèles haut de gamme (par exemple Roto Designo R7 et R8). Chez Roto Frank, dont la gamme Designo est proposée dans les deux matériaux, le PVC représente la majorité des ventes.

Lanterneau Karat Inside de Bluetek, avec une costière biaise qui apporte un gain de 125 % de surface lumière et d'aération. Avec triple vitrage feuilleté et option électrochrome.

Jusqu’au passif

Afin de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

N°367

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°367

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Enquête

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

L'usage courant d'un grand nombre de produits d'étanchéité pour toitures terrasses conduit aujourd'hui à leur intégration dans les règles de l'art. Sur le marché de[…]

11/12/2018 | ProduitInnovation
Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Plus d'articles