Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Des espaces à vivre greffés en façade

Des espaces à vivre greffés en façade

© Photos Philippe Ruault

Des extensions de 40 à 60 m 2 en façade ont permis de relever le niveau de performances de ces logements bordelais tout en améliorant le confort d'usage et en renouvelant l'image urbaine de cet ensemble.

La rénovation énergétique de l'habitat social est souvent réduite à un ensemble de solutions techniques, alors qu'elle doit beaucoup aussi à l'ambition du programme et à la démarche architecturale mise en œuvre. La récente réhabilitation menée par l'agence Lacaton & Vassal sur les 530 logements des bâtiments GHI de la Cité du Grand Parc à Bordeaux (33) en offre une illustration aboutie. Dans le cadre de ce premier volet, qui préfigure un programme de requalification de l'ensemble des logements du bailleur social Aquitanis - soit 2 400 sur les 4 000 du quartier -, l'amélioration des performances thermiques tient en grande partie aux jardins d'hiver apposés en avant des façades sud, pour les bâtiments H et I, et des façades est et ouest pour le bâtiment G. « Le jardin d'hiver, en plus du nouvel espace et usage apportés aux locataires, remplit une fonction bioclimatique et d'isolant thermique puisqu'il fait tampon entre la zone extérieure et la zone intérieur du logement », souligne Raphaël Fourmond, responsable de la cellule Requalification et renouvellement du patrimoine chez Aquitanis. Selon les estimations du BET thermique, la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur des appartements peut atteindre plus ou moins 7 °C.


Les nouveaux jardins d'hiver fonctionnent comme des espaces tampons sur les façades sud des bâtiments H, I, et est et ouest du bâtiment G.

Les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°371

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Quatre ans et 10 millions pour le plan BIM 2022

Quatre ans et 10 millions pour le plan BIM 2022

Le nouveau plan numérique dédié au BIM est annoncé par le gouvernement. Présenté en clôture des Assises du Logement, il a été signé par l’ensemble des organisations[…]

16/11/2018 | Actualité
Le plan BIM 2022 sera porté par ADN Construction

Le plan BIM 2022 sera porté par ADN Construction

Le Cerib et le FCBA forment un guichet unique réaction / résistance au feu

Le Cerib et le FCBA forment un guichet unique réaction / résistance au feu

Édition 2018 des Règles professionnelles toitures et terrasses végétalisées

Édition 2018 des Règles professionnelles toitures et terrasses végétalisées

Plus d'articles