Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Des débouchés pour les eaux d’exhaure

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Des débouchés pour les eaux d’exhaure

Eaux d'exhaure du parking Gare Part-Dieu.

© LPA

Des eaux captées sous des parkings souterrains lyonnais sont utilisées pour rafraîchir des bâtiments ou alimenter des bassins.

À Lyon (69), des milliers de litres d’eau sont pompés chaque jour en continu dans les parkings souterrains publics. En effet, la faible profondeur de la nappe phréatique implique la mise en place d’un réseau de pompage, permettant à la fois d’assurer la stabilité de l’ouvrage dans un sous-sol rempli d’eau et de permettre une réutilisation de cette ressource naturelle. Quand cela n’est pas possible, ces eaux sont réinjectées dans le milieu sans crainte pour l’environnement. En l’occurrence, la SEM Lyon Parc Auto (LPA) recherche plutôt, pour ces eaux dites « d’exhaure », des voies de valorisation, comme dernièrement au parking Gare Part-Dieu.

Participer au rafraîchissement à l’échelle du quartier

LPA a ainsi participé au projet de centrale de refroidissement Mouton-Duvernet mené par Dalkia en proposant de réutiliser les eaux d’exhaure du parc de stationnement pour refroidir la centrale et climatiser 70 bâtiments du quartier, dont le centre commercial et la tour Part-Dieu, les immeubles tertiaires Silex, Sky 56, Sky Avenue et le nouveau Campus Orange. Ce projet s’inscrit dans la stratégie de développement durable portée par l’entreprise LPA dans la cadre de ses engagements envers la Métropole de Lyon. Cette réutilisation des eaux d’exhaure est également opérée dans trois autres parkings : les eaux du parc Fosse-aux-Ours alimentent le bassin situé sur les berges du Rhône à proximité du pont de la Guillotière, celles du parc Hôtel-de-Ville-Villeurbanne contribuent au rafraîchissement des salles du théâtre TNP et alimentent également les bassins extérieurs de la place Lazare-Goujon. Enfin, le parc P0 Cité internationale alimente le lac du parc de la Tête d’Or.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

RE2020, une progression en trois temps

RE2020, une progression en trois temps

Le gouvernement a annoncé les grandes lignes directrices de la RE2020 qui entrera en application à l’été 2021, avec une trajectoire progressive, notamment concernant les exigences constructives liées à la diminution de l’empreinte...

RE2020: le béton l'acier et les matériaux isolants vent debout contre l'ACV dynamique

RE2020: le béton l'acier et les matériaux isolants vent debout contre l'ACV dynamique

« RE2020 : la filière bois ravie »

« RE2020 : la filière bois ravie »

RE2020 : fortes inquiétudes de la FFB

RE2020 : fortes inquiétudes de la FFB