Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Débats municipaux sous géométrie complexe

Sujets relatifs :

Débats municipaux sous géométrie complexe

Des portiques métalliques servent de base à la structure du bâtiment municipal à la toiture chahutée et qui structure le centre bourg. Chaque option constructive répond à une exigence architecturale précise.

À Lempdes, près de Clermont-Ferrand, dans le cadre de la revitalisation du centre bourg, la municipalité a souhaité loger un programme comprenant un relais d'assistance maternelle, un pôle social et une salle de débat public dans un ancien bâtiment à rénover, prolongé par une extension. Le programme comportait également la conservation d'une ancienne cave, prisée par une association d'œnologie qui l'utilise comme local. Franck Sabatier, architecte à Clermont-Ferrand a été retenu pour la conception de cet ouvrage. « Les exigences étaient nombreuses, explique-t- il. En premier lieu des délais courts, en second répondre à une exigence technique simple dans l'expression : l'enjambement de la cave. »

Le choix du métal facilite la conformité à l'ensemble des contraintes de base et aux exigences des choix architecturaux comportant notamment une toiture à la géométrie complexe, posée sur un bâtiment à la forme de coque, reprise dans le plafond de la salle de débat public. Ce type de conception impose de lui-même une structure composée d'arceaux formant portiques, inspirée des structures moisées en bois et qui permet de limiter les éléments. L'acier permettait aussi de répondre simplement à une dernière exigence : un ancrage sur le bâtiment ancien auquel il est relié par une forme de chéneau avec un rattrapage des niveaux de planchers. Un escalier métallique, enfin, vient se glisser entre les deux bâtiments.

Réduire, visuellement, l'épaisseur de la toiture

Techniquement, les difficultés viennent de la forme du toit et de sa jonction à la façade, constituée d'une paroi double dont une partie est déportée et dont le passage intérieur facilite le nettoyage des grandes baies vitrées, implantées au nord et à l'ouest, et accueille l'éclairage évolutif constitué de leds. L'architecte ne voulait pas, notamment, que l'épaisseur notable de la toiture ventilée soit ressentie en façade, d'autant que la présence du platelage en bois qui supporte la couverture en zinc imposait l'usage d'un plafond coupe-feu à l'intérieur de l'édifice. Il souhaitait que ne soit perçu en rive que le larmier de la couverture de zinc. Le complexe épais s'arrête donc à la première partie de la double façade et la couverture vient mourir en pente douce sur la partie avant de la façade.

À la volumétrie extérieure de la toiture répondent en écho des espaces intérieurs aux formes similaires, qui épousent l'onde qui raccorde le bâtiment neuf au bâtiment ancien.

Les parties vitrées sont enfin équipées de lames d'aluminium formant claustra brise-soleil et jouant aussi le rôle de filtre à partir de la rue.

Maître d'ouvrage Ville de Lempdes

Délégation Logidôme

Architecte Franck Sabatier

Entreprise de charpente métallique CMB / Construction métallique bourbonnaise

N°338

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°338

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Le plan BIM 2022 sera porté par ADN Construction

Le plan BIM 2022 sera porté par ADN Construction

L’association pour le développement du numérique dans la construction serait choisie par le gouvernement pour prendre la suite des actions du PTNB. Le numérique, le gouvernement y croit et maintient son soutien. Julien[…]

15/11/2018 | Transition numériqueActualité
Le Cerib et le FCBA forment un guichet unique réaction / résistance au feu

Le Cerib et le FCBA forment un guichet unique réaction / résistance au feu

Édition 2018 des Règles professionnelles toitures et terrasses végétalisées

Édition 2018 des Règles professionnelles toitures et terrasses végétalisées

L’impression 3D acier et le generative design s’installent sur les chantiers

L’impression 3D acier et le generative design s’installent sur les chantiers

Plus d'articles