De nouvelles recrues au CSTB’Lab

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

De nouvelles recrues au CSTB’Lab

Le CSTB'lab accueille désormais onze start-ups

© ©Florence Joubert

Le CSTB’lab s’agrandit et héberge désormais cinq nouvelles start up. Ce qui porte désormais à onze le nombre de jeunes pousses actives dans le bâtiment et le numérique.

 

Comme l’avait annoncé Etienne Crépon, président du CSTB, le CSTB’lab s’agrandit et compte désormais onze start-up. Cinq nouvelles jeunes pousses viennent enrichir cet accélérateur d’entreprises innovantes dans le domaine du bâtiment et du numérique : Attesis, BIM my project, Fantastic sourcing, INOD, Nexelec. Sur 25 start-up ayant candidaté pour cette deuxième vague de sélection, cinq d’entre elles ont été sélectionnées pour leur caractère innovant, l’équipe, la pertinence de l’accompagnement scientifique que peut délivrer le CSTB au projet et le business modèle du projet.

Du chantier au bâtiment

Ainsi, Attestis, par son système de preuve numérique et de dématérialisation, protège les maîtres d’ouvrage des recours tardifs en prouvant en continu l’affichage du panneau de permis de construire. BIM My Project développe une application de contrôle et suivi d’exécution d’ouvrages 100 % digitale et directement sur le chantier en implantant un hologramme à l’échelle 1:1 des maquettes numériques. Fantastic Sourcing (Nodeus) permet d’assurer à distance du bien-être général d’une ou de plusieurs personnes à domicile via une surveillance participative et par l’utilisation de système domotique intelligent non-porté, sans caméra. Autre procédé, celui d’INOD, qui permet de visiter à échelle réelle les projets immobiliers avant leur réalisation, en donnant vie aux plans des biens concernés. Dernière start up, Nexelec, via un outil d’analyse de la qualité de l’air intérieur (QAI) en temps réel qui permet aux opérateurs immobiliers d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments ainsi qu’une gamme de détecteurs INSAFE+ basée sur des capteurs multicritères et des algorithmes propriétaires.

Toutes ces start-up sont accueillies pour douze mois au CSTB’lab où elles seront accompagnées dans le développement de leur projet et la mise sur le marché. Une nouvelle vague de sélection est prévue au second trimestre 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Supports, surfaces

Dossier

Supports, surfaces

À défaut d'espaces verts créés en pleine terre, les bâtiments peuvent faire office de réceptacle pour une végétalisation hors-sol. Mais leur impact sur le rafraîchissement du quartier n'est pas encore quantifié.La ville...

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Une cartographie des panneaux solaires

Une cartographie des panneaux solaires

Plus d'articles