Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

De nouveaux outils pour faire des bâtiments une plateforme de services

Stéphanie Obadia

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

De nouveaux outils pour faire des bâtiments une plateforme de services

© Icade/AlphaRé

La SBA lance en coordination avec Certivéa, Ready2Grids, une déclinaison du label R2S pour le volet énergétique des bâtiments. Le Gimélec quant à lui lance GoFlex, l’indice de flexibilité énergétique des bâtiments, caractérisant leur potentiel d’effacement. 

Pour accompagner les acteurs immobiliers dans la transition énergétique, la SBA a lancé avec Certivéa une première déclinaison du label Ready2Services : il s’agit de Ready2Grids dédié aux services énergétiques du bâtiment. R2S, qui compte à ce jour douze bâtiments pilotes, est le socle numérique qui permet de transformer le  bâtiment en plateforme de services. Ready2Grids est une extension qui permettra de valoriser les bâtiments  qui disposent d’une certaine adaptabilité pour éviter les pics de consommation fortement carbonés.

« Cette extension attestera qu’un bâtiment soit capable, premièrement, de communiquer sa consommation énergétique au réseau, deuxièmement, de respecter ses engagements de performance énergétique et, enfin, qu’il soit flexible, c’est-à-dire qu’il ait la capacité d’adapter sa consommation lorsqu’il y a, par exemple, des tensions sur les réseaux ou aux heures de pointe fortement carbonée, sans gêner les occupants », explique Patrick Nossent, de Certivéa, l’organisme certificateur. Le référentiel Ready2Grids sera développé en 2019 et fera l’objet de test sur des bâtiments pilotes. D’autres extensions du label Ready2Services suivront probablement, notamment sur la mobilité, le bien-être, l’aide à la personne… « Le bâtiment tertiaire et résidentiel représente plus de 40 % de la consommation énergétique nationale et 25% des émissions de gaz à effet de serre. Nous proposons différents outils pour accompagner les  professionnels dans les transitions énergétiques ou numériques qui, pour nous, doivent aller de pair », conclut-il.

Ready2Grids est une interface à l’échelle du quartier. 

Parallèlement et en complément, le Gimélec lance l’indice de flexibilité GoFlex afin de mesurer et de valoriser le potentiel de flexibilité énergétique d’un bâtiment ou d’un parc de bâtiments. Il caractérise leur capacité à stimuler les consommations lors des épisodes d’abondance d’énergies renouvelables à toutes les échelles et à les effacer lors des périodes de pointe. Cette flexibilité permettra de sensibiliser le consommateur à la disponibilité et à la nature renouvelable de la ressource énergétique. GoFlex sera intégré dans le R2G afin de mesurer le taux de flexibilité énergétique d’un bâtiment.
Pour Certivéa, le Gimélec, et la SBA, « cette première déclinaison Services dédiée à l’énergie et ce nouvel indice de flexibilité permettront au secteur de se positionner en acteur majeur de la Smart City ». 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Le BIM 4D et la French smart city

Le BIM 4D et la French smart city

Dans le cadre de notre série de 21 entretiens consacrés  l'innovation en 2018, les experts interviewés ont mis en avant un ou deux exemples remarquables. Vous les retrouvez ici. Aujourd'hui, la sélection[…]

22/01/2019 | UrbanismeActualité
"L'impression 3D pour de nouvelles perspectives architecturales" - TPF-I (10/21)

"L'impression 3D pour de nouvelles perspectives architecturales" - TPF-I (10/21)

Le BIM et les IGH bois préconstruits

Le BIM et les IGH bois préconstruits

Première rencontre autour du BIM2022

Première rencontre autour du BIM2022

Plus d'articles