Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Daikin France a 25 ans (et de l’énergie à revendre)

Stéphanie Obadia
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Daikin France a 25 ans (et de l’énergie à revendre)

L'un des imposants systèmes de 21 MW destinés au Qatar pour le Mondial de football en 2022.

À l’occasion des 25 ans de sa filiale française, Daikin, spécialiste de l’air conditionné, affiche l’image d’un groupe innovant. Au cœur de la problématique, la question des fluides et le pari du R32.

C’est en Italie, dans la grande banlieue de Rome, que Daikin France souffle ses 25 bougies, sur l’usine de fabrication des groupes de production d’eau froide. Sur place, deux imposants systèmes de 21 MW destinés au Qatar pour la climatisation des stades du Mondial de football en 2022. « Un des plus gros groupes froid au monde, précise Antonio Ariemma, Area Manager Europe. Dix-huit unités de ce type sont prévues en tout. » Car c’est bien en challenger apte à relever des défis que veut s’afficher Daikin : « Il y a 25 ans, en 1982, nous avions introduit les premiers groupes VRV destinés au tertiaire avec des unités rapides et faciles à mettre en œuvre. En 2006, nous avions démocratisé les pompes à chaleur air/eau. Aujourd’hui, nous choisissons les réfrigérants les moins impactant pour l’environnement », explique Francois Deroche, directeur marketing.

Si le groupe reste très discret sur sa R&D, les grands axes de développement portent sur l’insonorisation des groupes, la facilité d’installation et de raccordement. Et plus encore sur les fluides. « La Fgas [réglementation sur la diminution des fluides à fort potentiel de réchauffement planétaire] nous pousse à chercher des réfrigérants à faibles impacts, comme le R32, trois fois moins impactant, ou le HFO-R1234ze. Pour mettre au point nos groupes, nous devons jongler avec les trois composantes que sont la Fgas, L’Eco-Design (Efficacité énergétique et  le coût des machines. Le bon compromis n’est pas toujours évident », détaille Christophe Mutz, Président de Daikin France.

C’est parti pour le R32

Les gammes au R32 pour les refroidisseurs de liquide sont désormais lancées, et particulièrement celles des unités avec compresseurs scroll de 80 à 700 kW, les versionspompes à chaleur air/eau arriveront en fin d’année 2018. En 2018, 20 % des Pac air/air vendues sont en R32. L’objectif visé est d’atteindre les 32 % à la fin de l’année et de supplanter les Pac air/air au R410A en 2019. Ces solutions au R32 témoignent d’un virage fort dans la production, davantage en phase avec l’environnement et permettant de répondre aux exigences du label E+ C-. Une maison avec une Pac au R32 vient ainsi d’être labellisée E3C1, un niveau C1 qui aurait été impossible à atteindre avec du R410A. Reste à déployer un important travail de formation et d’information avec, aujourd’hui, 26 % seulement des réseaux d’installateurs qui utilisent le R32. D’autres solutions de froid sont également à l’étude, le CO2 par exemple, un réfrigérant naturel. Dans le même esprit environnemental, des réflexions sont menées sur le mix énergétique et le développement des énergies renouvelables, avec des chaudières gaz/fioul à condensation ainsi que des Pac hybrides gaz/fioul à condensation qui peuvent, par exemple, être combinées à des panneaux solaires et/ou photovoltaïques.

BIM et IOT

Pour aider les bureaux d’études, prescripteurs, un « écosystème connecté » permet de gérer une installation et de faciliter l’entretien à travers un carnet de bord numérique. Daikin a également mis au point un outil de gestion à distance, via une plateforme cloud (Daikin on Site), des groupes d’eau glacée et des centrales de traitement d’air. « La maintenance prédictive est à l’étude », indique Yann Quiquenpois, directeur de la division eau glacée et CTA. Par ailleurs, une bibliothèque BIM est désormais proposée, dont les objets sont téléchargeables au format Revit et, bientôt, en IFC standard. Quelques pistes de R&D donc, même si ce qui se trame dans les quatre principaux centres de recherche en Europe et celui du Japon (qui regroupe 700 personnes dédiées à la R&D de Daikin dans le monde) reste sous silence.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Les collectivités s'expriment sur la smart city

Les collectivités s'expriment sur la smart city

Birdz, acteur de l'IoT environnemental avec près de 6 millions d'objets communicants déployés à travers le monde, dévoile les résultats d'une étude "Ville du Futur",[…]

Yann Ditsch, nouveau directeur général France de Knauf Insulation

Nomination

Yann Ditsch, nouveau directeur général France de Knauf Insulation

Contribuer à l’amélioration du cadre de vie

Contribuer à l’amélioration du cadre de vie

Une nouvelle unité de cogénération à partir de biomasse dans le giron de Coriance

Une nouvelle unité de cogénération à partir de biomasse dans le giron de Coriance

Plus d'articles