Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Création de deux nouvelles halles à la gare de Lyon

Sujets relatifs :

Création de deux nouvelles halles à la gare de Lyon

© (Doc. C.M.)

Réalisé dans le cadre d’un vaste programme d’agrandissement, de rénovation et de réorganisation des flux, le réaménagement de la gare s’est effectué en trois phases, en site occupé, pour une livraison début 2012.

La gare de Lyon, édifice datant du xix e siècle et par lequel 95 millions de voyageurs transitent chaque année, est en perpétuelle évolution et se doit de faire face aux défis futurs. À savoir une augmentation de 10 millions de passagers supplémentaires d’ici à 2020 !

En 2009, une enveloppe de 60 Me a été attribuée à la branche Gares & connexion de la SNCF afin d’agrandir la « plate-forme jaune » (voies 5 à 23). Ce vaste projet, d’une surface totale de 3 400 m 2 et supervisé par l’agence d’architecture Arep, comprend, notamment, la démolition d’un bâtiment et son remplacement par une halle vitrée (halle A), la création de nouvelles circulations verticales (une « faille » de 56 m de long sur 8 m de large) et la réalisation d’une grande halle vitrée de 2 000 m 2 (halle B).
La halle A sera spécifiquement dédiée aux flux entre la salle des Fresques, la salle Méditerranée (au sous-sol) et la plate-forme jaune. La halle B, à l’écart de ces flux, accueillera sur deux niveaux des espaces de service et de commerces. Elle s’ouvrira sur la place Henri-Frenay, entrée secondaire de la gare.
Datant de 1927, la halle existante desservant les voies de la plate-forme jaune a été rénovée. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise Gagne, en collaboration avec Chantiers modernes et le BET MAP3.
Ils ont consisté en une mise en peinture de la charpente métallique, le nettoyage des vitrages et le remplacement de ceux endommagés, le désamiantage et le remplacement des joints par une parclose et un joint EPDM, et la révision de la couverture zinc et des systèmes d’évacuation des EP, de maintenance et d’entretien.
Gagne s’est également chargé de la réalisation des deux nouvelles verrières et de la rampe d’accès qui, via la « zone faille », relie verticalement le niveau inférieur à la « plate-forme jaune ».
Pour créer la halle A, il a été nécessaire de démolir un bâtiment, afin de libérer 840 m² et de réaménager l’esplanade Marcel-Beynard, qui surplombe la place Henri-Frenay. Pour ce faire, d’avril à fin 2010, l’accès à la plate-forme depuis la salle des fresques a été fermé. Cette halle A mesure 56 m de long, 15 m de large, 12 m de haut et comprend 120 tirants. Le poids de ses ossatures principales atteint 45 tonnes. Ces dernières supportent 1 050 m² de vitrage, 588 panneaux de verre 6clair.8clair/2 autonettoyant d’une dimension de 1,61 x 1,23 m et d’un poids unitaire de 70 kg.
Le montage de la structure s’est opéré de fin 2010 à avril 2011 et est notamment passé par l’étaiement des poutres faîtières et sablières et la réalisation sur le chantier de 36 joints.
La halle B, quant à elle, mesure 60 m de long, 35 m de large et 19 m de haut. Constituée d’ossatures principales de 170 t, de 240 tirants et butons, elle est couverte par 2 500 m² de toiture. Sa façade vitrée de 1 300 m², comporte 842 panneaux de vitrage de dimensions et de poids variables. La halle dispose par ailleurs d’une mezzanine de 75 m², constituée d’une charpente de 45 t. La complexité des ouvrages, réalisés dans l’esprit des grandes serres du xix e siècle, s’est mêlée à des contraintes opérationnelles de taille, du fait de la nécessité de conserver la gare et ses espaces opérationnels.
Les quais de la « plate-forme jaune » sont demeurés ouverts, leur accessibilité devait être assurée.

N°312

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°312

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Permis d'expérimenter : le projet d’ordonnance mis en consultation publique

Prévue par la loi Confiance du 10 août dernier, l’ordonnance permettra aux maîtres d’ouvrage de déroger à de nombreuses normes de construction. La mouture soumise par le gouvernement à[…]

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Le pare-vapeur s'impose sur les toitures étanches en tôles d'acier nervurées pleines

Façades et feu : avancées et attentes

Façades et feu : avancées et attentes

Équipements sous pression, simplification et précision de la réglementation

Équipements sous pression, simplification et précision de la réglementation

Plus d'articles