Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

COVID-19 – L’OPPBTP alerte sur les masques contrefaits et les fausses certifications

Sujets relatifs :

,

L’OPPBTP aux côtés des professionnels du bâtiment

La situation exceptionnelle qui dure depuis plus d’un mois a conduit l’OPPBTP à déployer de nombreux outils pratiques pour aider les professionnels du BTP dans la gestion des risques liés à la pandémie du COVID-19. Ces outils ont pour objectif d’encourager la sécurité et la prévention sur les chantiers et sont disponibles en ligne et mis à jour régulièrement. Ils sont rassemblés dans un dossier spécial COVID-19 consultable sur le site Internet PréventionBTP de l’OPPBTP et sont accompagnés d’une « boîte à outils » regroupant de nombreuses fiches conseils, affiches, fiches pratiques…

 

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

COVID-19 – L’OPPBTP alerte sur les masques contrefaits et les fausses certifications

La pénurie de masques et le besoin de protéger les salariés ont fait émerger un marché de contrefaçon basé notamment sur de fausses déclarations de certification. L’OPPBTP alerte sur l’usage de ces masques qui ne sont pas conformes aux normes de protection. L’Organisme donne ses conseils pour éviter d’être victime de toute pratique commerciale trompeuse.

L’OPPBTP a constaté une recrudescence du nombre de rapports d’essais et de certificats de masques falsifiés. Cette situation concerne les masques marqués CE mais aussi les masques barrières dont la mise sur le marché est directement gérée par les industriels.

Il est évident que l’utilisation de masques contrefaits ou dont les certifications sont fausses peut mettre en danger la santé de ceux qui les portent. Voici les points essentiels à connaître pour ne pas utiliser de tels masques et assurer la sécurité des utilisateurs :

• Acheter les masques chez un fabricant ou un distributeur connu et professionnel,
• Ne commander que des masques pour lesquels une notice d’information ou une fiche technique est disponible

auprès du vendeur. Ce document doit indiquer la référence du produit, les performances vérifiées et l’usage précis du

masque. Si possible, demander auprès du vendeur l’identité du laboratoire qui a testé la référence du masque.
• Privilégier les masques alternatifs référencés par le site de la DGE (Direction Générale des Entreprises) :

https://www.entreprises.gouv.fr/covid-19/liste-des-tests-masques-de-protection.

Par ailleurs, l’OPPBTP met à disposition en téléchargement sur son site internet une fiche d’aide au choix des masques. Les conseillers de l’OPPBTP restent aussi à l’écoute des professionnels et sont joignables par chat, e-mail ou téléphone pour aider les entreprises durant cette période de pandémie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Notre-Dame,  une dépose de l’échafaudage sinistré délicate

Notre-Dame, une dépose de l’échafaudage sinistré délicate

Lors de l’incendie du 15 avril 2019, la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris était en restauration. L’échafaudage installé à cet effet a résisté à l’effondrement de la flèche mais a été déformé par la chaleur de...

25/11/2020 | Chantier
Maintenance des installations électriques

Maintenance des installations électriques

Du positif, du moins bon et du négatif

Du positif, du moins bon et du négatif

RE2020 : tout savoir sur les bâtiments demain

Dossier

RE2020 : tout savoir sur les bâtiments demain