Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Coûts (2/2) - Bureaux parisiens en métal et verre

Virginie Pavie

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Coûts (2/2) - Bureaux parisiens en métal et verre

Immeuble Green Office Enjoy, Paris XVIIe.

© Luc Boegly

Le même souci de privilégier la lumière naturelle et les apports solaires directs caractérise ces nouveaux bureaux parisiens, où performances énergétiques et environnementales riment avec qualité d'usage.

1. EN SITE CONTRAINT - Archimède, Paris XIIe


Supportés par une structure treillis en béton armé, des porte-à-faux de grandes dimensions signalent le bâtiment.

Le nouvel immeuble tertiaire s'inscrit au bout de l'impasse formée par la rue Gerty-Archimède, dans la perspective de la future Zac Bercy-Charenton. Il a été positionné le long des voies ferrées, en fond de parcelle, de manière à libérer sur l'avant un espace public en forme de placette qu'il partage avec deux équipements publics : une école voisine existante et un gymnase semi-enterré qu'il accueille en son sein, à la demande de la Ville. Ce bâtiment en R+8 présente une forme compacte dont se détachent des porte-à-faux de plusieurs mètres. En son centre, une faille vitrée concentre l'ensemble des circulations verticales (ascenseurs, escaliers) et donne une transparence sur le réseau ferroviaire. Les façades font l'objet d'un traitement différencié selon leur orientation. Au sud, une double peau plissée et sérigraphiée, en verre extra-clair, confère au bâtiment un aspect réfléchissant et dynamique. Au nord, un bardage en profilés métalliques extrudés, réalisés sur mesure, alterne vides et pleins. Dans les bureaux, l'apport de lumière est optimisé, tandis que les prestations répondent aux standards les plus élevés du moment. Si le choix de la structure béton s'est imposé très en amont du projet dans un souci de maîtrise des coûts, des arbitrages classiques ont été menés au fil du chantier sur certains détails et types de finitions. 

DÉTAILS

TRAVAUX Fondations par parois berlinoises. Structure poteaux-poutres et treillis en béton armé coulée en place ou préfabriquée. Dalles alvéolaires précontraintes. ITE + mur-rideau cadre sur les porte-à-faux et traditionnel sur les parties courantes. Toit-terrasse non accessible végétalisé. Paliers : revêtements de sols et murs en grès cérame. Groupe froid et chaufferie gaz. CTA double flux avec récupération d'énergie. Gymnase : habillage mural bois, panneaux rayonnants. CTA DF 2 tubes et récupération d'énergie par plaque. POINTS SPÉCIFIQUES Proximité des voies ferrées. Imbrication des bureaux avec deux équipements publics. Poutres post-contraintes pour les descentes de charges du bâtiment au-dessus du gymnase de 20 x 30 m.
PERFORMANCES/LABELS Bureaux : HQE niveau exceptionnel ; Breeam

FICHE TECHNIQUE DU CHANTIER
Durée : de décembre 2015 à septembre 2017 (soit 18 mois). Mode de dévolution du marché : marché privé, entreprise générale. Intervenants : Brenac & Gonzalez et Associés (architectes) - Ogic (maître d'ouvrage) - Builders & Partners (maître d'ouvrage d'exécution) - Scyna 4 (BET structure) - VSA (BET façades) - Thor (BET fluides) - Capri Acoustique (acousticien) - Babylone (paysagiste) - BTP 1 % Consultant (Contrôle) - DAL (économiste) - Bouygues Construction (entreprise générale).

 

2. LA MIXITÉ À L'HONNEUR - Green Office Enjoy, Paris XVIIe


L'une des particularités de cet immeuble tertiaire tient à sa structure en poteaux-poutres et plancher bois à partir du R+2.

Ce bâtiment produit plus d'énergie qu'il n'en consomme. Construit sur la Zac Clichy-Batignolles, il occupe une emprise contrainte par le passage enterré d'un réseau de voies ferrées. L'immeuble, en R+6, se déploie au-dessus d'une dalle de béton SNCF. Il comporte deux niveaux en béton sur boîtes à ressort et cinq niveaux en bois, une mixité incontournable pour alléger la structure. Une organisation en trois ailes permet de générer des espaces extérieurs paysagés, ouverts sur l'espace urbain, et de créer en R+5 trois terrasses loggias. À l'intérieur, les plateaux se partagent entre 15 000 m² de bureaux et 900 m² d'espaces de coworking, une cafétéria, un RIE, etc. Le bois est laissé apparent dans les espaces de travail et mis en œuvre sous forme de finition dans le hall et les paliers. La maîtrise économique du projet passe par une approche de coût global dans laquelle figurent notamment les investissements photovoltaïques (1 950 m² de panneaux en toiture), qui permettront au bâtiment d'être autonome en énergie, et l'usage du bois, qui, en réduisant de 30 % le poids sur la dalle béton, a permis de construire deux niveaux supplémentaires sur la pointe de la parcelle. Le recours à la préfabrication des éléments en bois a, par ailleurs, permis de réduire les délais de construction. 

DÉTAILS

TRAVAUX Structure béton au RDC et R+1, SF 2h, et bois à partir du R+2. Structure poteaux-poutres en façades, bois lamellé-collé. Planchers CLT et PNM et poutres métalliques au cœur du bâtiment pour réduire les hauteurs de poutre. Niveau technique au R+7 en structure métallique. Panneaux de façade isolés en aluminium. Finition murale en bois dans le foyer. Panneaux PV. Réseau de chauffage urbain. Plafonds chauffants/refroidissants. CTA adiabatiques pour le confort d'été.
POINTS SPÉCIFIQUES Implantation sur dalle de béton de la SNCF, au-dessus d'un faisceau de voies ferrées. Utilisation du bois en structure.
PERFORMANCES/LABELS Bepos ; HQE bâtiments tertiaires niveau Excellent ; Breeam, niveau very good ;Green Office ; prescriptions environnementales et lignes directrices de la Zac Clichy-Batignolles ; Plan Climat de la Ville de Paris ; RT2012 ; Label pilote BBCA.

FICHE TECHNIQUE DU CHANTIER
Durée : de novembre 2016 à décembre 2018 (soit 23 mois). Mode de dévolution du marché : marché privé en lots séparés. Intervenants : Agence Baumschlager Eberle Architekten (architecte mandataire) - Scape Architecture (architecte associé) - Bouygues Immobilier (promoteur, co-investisseur) - Caisse des dépôts et consignations (co-investisseur) - Energelio (BET HQE) -Scyna 4 (BET structure) - Arcora (BET façade) - AIA Ingénierie (BET bois) - Barbanel (BET fluides) - L'Amoureux (acousticien) - Mazet & Associés (économiste) - Latz + Techni'Cité (paysagiste) - Systal (cuisine) - J.P. Trehen, Egis (Bim manager) - Mathis (structure bois), etc.

 

3. CONCEPTION EN PEIGNE - Season, Paris XVIIe


Avec sa façade lisse au sud-ouest, sa forme en peigne au nord-est, Season tire parti d'un environnement contraint pour créer des plateaux de bureaux à double orientation.

À l'entrée ouest du nouveau quartier Clichy-Batignolles, le projet Season accueille sept étages de bureaux en open space, des commerces en RDC, ainsi qu'un restaurant d'entreprise, des espaces polyvalents et un auditorium. Posé sur une dalle en béton SNCF, il occupe un immeuble de 16 m de profondeur environ qui s'étire en longueur sur sa face sud-ouest, parallèlement aux voies ferrées, et présente au nord-est, une grande façade en peigne. Son concepteur évoque un bâtiment au modernisme contextuel, dont la forme en pavillons et les toits en pente répondent à l'univers ferroviaire. Des stratégies couplées ont été mises en œuvre pour répondre aux exigences de confort et de performances énergétiques de la Zac, en même temps qu'à l'absence d'air conditionné requise par la Ville de Paris : absence de faux-plafond pour bénéficier de l'inertie du béton et des dalles thermiques, rafraîchissement par CTA adiabatique et free cooling, production photovoltaïque, etc. Dans ce projet qualitatif, l'enveloppe budgétaire a permis un équilibre entre les fondamentaux - la forme, la distribution énergétique, l'habillage extérieur et les ouvrants en façade qui ne pouvaient être remis en question -et des prestations intérieures basiques, exception faite de baffles acoustiques, de luminaires suspendus, etc. 

DÉTAILS

TRAVAUX Structure poteaux-poutres, voiles et planchers en béton armé. Enveloppe semi-rideau sur les parties courantes, avec remplissage vitré fixe + ouvrants de confort et désenfumage, et allège en panneaux aluminium anodisé Silver + ITE. Mur-rideau vitré. Brise-soleil orientables, stores intérieurs. 1700 m² de panneaux solaires. Terrasses et toitures végétalisées. Chauffage et rafraîchissement par dalles thermiques + aéroréfrigérants adiabatiques et réseau de chaleur urbain avec échangeur. GTB : pilotage de la ventilation, du chauffage, de l'éclairage et des stores. Prétraitement de l'air neuf.
POINTS SPÉCIFIQUES Construction sur une dalle SNCF couvrant le faisceau de voies ferrées. Absence d'air conditionné dans les bureaux.
PERFORMANCES/LABELS HQE exceptionnel ; Breeam excellent ; RT2012 - 55 % ; renouvellement d'air : 36 m³/ h/personne.

FICHE TECHNIQUE DU CHANTIER
Durée : de décembre 2014 à juin 2017 (soit 30 mois). Mode de dévolution du marché : marché privé (mission conception et suivi des travaux + paysage), entreprises en lots séparés. Intervenants : Jean-Paul Viguier et Associés (architecte mandataire) - Agence Search (architectes associés) - Sefri Cime (maître d'ouvrage) - Artelia (maître d'œuvre d'exécution) - Khephren (BET structure) - VS-A (BET façades) - Barbanel (BET fluides) - Green Affair (BET HQE) - Avel (acousticien) - RCI (BET cuisine) -CEE (économiste) - Petit/Ouest Alu (entreprise générale).

 

4. TROIS PROJETS EN UN - Laborde, Paris VIIIe


Passé le bâtiment historique en pierre, le programme révèle sa modernité au travers de grandes façades vitrées et d'espaces extérieurs généreux.

Le nouvel ensemble de bureaux du cabinet d'avocats Gide-Loyrette-Nouel occupe l'emplacement d'une ancienne caserne militaire cédée par l'État en 2015. Le projet s'appuie sur trois bâtiments d'époques différentes : une aile historique du XVIIIe siècle sur rue, un bâtiment de bureaux des années 50 en R+8 situé en fond de cour, et entre les deux, un nouveau pavillon en R+6. Dédié à l'accueil de la clientèle, le premier a été entièrement restauré, un niveau supplémentaire étant aménagé dans la hauteur des combles après surélévation de la toiture. Le bâtiment des années 50 a, lui, gagné en épaisseur pour offrir des profondeurs de bureaux de l'ordre de 5,60 m et des espaces de convivialité à chaque étage. L'ancienne façade à bandeaux en allège a été remplacée par un mur-rideau vitré toute hauteur et complétée par des coursives multipliant les accès sur l'extérieur. Sa disposition en escalier a été mise à profit pour créer des aménagements végétalisés en terrasse. Permettant de créer deux cours aux proportions plus harmonieuses, le nouveau pavillon vient liaisonner les deux ailes, avec un hall à double hauteur et des lieux d'échanges et de représentation. La conception du projet a bénéficié d'une enveloppe budgétaire confortable, le travail avec une foncière favorisant ici le recours à des matériaux nobles et pérennes dans le temps. 

DÉTAILS

TRAVAUX Création d'un second niveau de parking enterré sous la cour. Aile XVIIIe siècle : restauration des façades en pierres. Abaissement des niveaux R+2 et R+3 et création R+4 sous combles, surélévation et réfection de la toiture. Aile années 50 : plateaux élargis à 12 m. Dépose des façades et pose de mur-rideau à structure aluminium/ acier + coursives métalliques à platelage bois et passerelles. Nouveau pavillon : structure béton. Mur-rideau aluminium/acier (au RDC) noir + épines brise-soleil. Plancher technique. Bac lourd de faux-plafond en plâtre (bureaux), bacs métalliques (circulations).
POINTS SPÉCIFIQUES Trois projets en un. Absence d'éléments techniques en toiture (regroupés pour l'essentiel en R-1, sous les cours).
PERFORMANCES/LABELS Label Breeam very good ; HQE rénovation excellent ; HQE neuf excellent ; Label Haute Performance énergétique.

FICHE TECHNIQUE DU CHANTIER
Durée : de juillet 2016 à octobre 2018 (soit 27 mois). Mode de dévolution du marché : marché privé, entreprise générale. Intervenants : PCA-Stream (architecte) - ACM (maître d'ouvrage) - ARC (AMO) - Artelia (MOE) - Kephren (BET structure) - VS-A (BET façades) - Green Affair (BET HQE) - Barbanel (BET fluides) - A & C (acousticien) - Delporte (économiste) - Topager (paysagiste toiture technique)-La Superstructure (paysagiste terrasses et cours) - Lumière Studio (éclairage extérieur) - Qualiconsult (bureau de contrôle) - LM3C (coordonnateur SPS) - CSD Faces (SSI et sécurité) - Eiffage (entreprise générale) - Goyer (façades) - AGM (serrurerie) - Lefort (climatisation), etc.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Coûts (1/2) - Bureaux parisiens en métal et verre

Coûts (1/2) - Bureaux parisiens en métal et verre

Le même souci de privilégier la lumière naturelle et les apports solaires directs caractérise ces nouvelles opérations tertiaires, où performances énergétiques et environnementales riment[…]

Coûts de construction - Lieux de justice

Coûts de construction - Lieux de justice

Une posture forte et visible

Une posture forte et visible

Configuration atypique

Configuration atypique

Plus d'articles