Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Coulissants en PVC :de nouveaux atouts

Sujets relatifs :

Coulissants en PVC :de nouveaux atouts

Un coulissant « TGL », comme Très Grande Largeur, avec des croisillons incorporés dans le double vitrage, afin d’en faciliter le nettoyage. (Doc. Kömmerling Polymères Profils Systèmes SAS.)

Avec des profilés plus fins, arrondis et renforcés acceptant tout type de double vitrage, une sécurité anti-effraction améliorée, des couleurs et/ou l’imitation bois, les coulissants en PVC sont aujourd’hui parvenus à la maturité technique. Inventaire d’une offre économiquement très compétitive et qui se diversifie.

Doté d’incontestables performances techniques (voir encadré), le PVC, initialement handicapé par son manque de rigidité, a su vaincre cette difficulté. L’utilisation dans les menuiseries de profilés massifs, quadrangulaires et plutôt inesthétiques n’est plus d’actualité. On peut en partie expliquer cette absence de finesse originelle par la naissance outre-Rhin des menuiseries PVC, pays où l’obligation de moyens prime sur l’esthétique.

Les temps ont changé et l’on a vu apparaître, partout en Europe (y compris en Allemagne), des profilés ayant suivi une sérieuse cure d’amaigrissement et aux formes bien plus séduisantes.

Cette métamorphose a été rendue possible grâce aux progrès faits par les extrudeurs. Désormais, ces derniers savent extruder des profilés plus fins, aux formes plus douces et comportant plusieurs chambres (jusqu’à 4), isolation thermique oblige. Certaines de ces chambres qui augmentent à elles seules la rigidité du profilé acceptent des renforts métalliques (en général en acier traité) qui renforcent davantage les profilés. Les menuiseries coulissantes, de grandes dimensions, ont bien entendu profité de cette nouveauté. Quant aux menuiseries de tailles plus réduites comme les fenêtres, elles y ont gagné un précieux clair de jour.

Esthétiquement, les coulissants ont surtout mis à profit cette évolution technique pour réduire sensiblement la largeur du « joint central » (barre centrale correspondant au recouvrement des 2 vantaux en position fermée). « Aujourd’hui, nous sommes entre 65 et 70 mm pour le battement central alors qu’il y a quelques années nous étions plutôt entre les 80 à 90 mm ! Des dimensions proches de celles de l’aluminium mais avec des rapports prix/performances meilleurs qui font particulièrement apprécier nos solutions coulissants PVC des prescripteurs dans le neuf résidentiel », estime Philippe Macquart, délégué général d’Union Fenêtre PVC.

Des vitrages de 24 mm

L’amélioration des performances mécaniques des coulissants en profilés renforcés fait qu’ils peuvent désormais accepter des vitrages doubles, plus épais et plus lourds, répondant à des besoins divers. Et ce tant sur le plan thermique, acoustique ou de sécurité anti-effraction (feuilletés) : « Les extrudeurs gammistes ont d’emblée été capables de produire des profilés admettant des vitrages de 24 mm d’épaisseur, par exemple 4-16-4 », explique un responsable du syndicat des menuiseries PVC.

Plusieurs systèmes ont été développés et sont proposés pour s’adapter sur les coulissants afin de renforcer l’étanchéité au recouvrement des vantaux. En pratique, ils consistent à faire se plaquer étroitement l’un contre l’autre les montants centraux des vantaux (grâce à une position de manœuvre particulière sur la commande). Cette pression améliore sensiblement les performances AEV des coulissants fermés (notamment sur le plan des effets bruit et thermique). Quant aux coulissants dits à translation, des joints brosse suffisent pour en assurer ­l’étanchéité. Pour des performances AEV maximales, on préférera donc les « coulissants à frappe ». Les coulissants à translation simple fournissant malgré tout, et à coût moindre, des performances AEV souvent satisfaisantes. Outre ces deux technologies, il convient de mentionner l’offre de coulissants PVC oscillo-battants et de coulissants PVC ­« accordéon » (voir tableau).

Texture, couleurs et sécurité anti-effraction

Observateur privilégié de l’évolution technique des systèmes coulissants PVC (il contribue au sein du groupe « Composants de baie et vitrage ») à la délivrance des Avis techniques du Cstb, Hubert Lagier note que depuis quelques années ce type de menuiserie est parvenu à maturité, sans évolution technique majeure depuis la formulation des ATec les concernant. Par ailleurs, il estime que le développement du plaxage semble être une tendance notable. Cette technique, l’une des cinq utilisées pour obtenir la coloration du PVC (voir encadré), apporte à l’utilisateur, en plus des performances du PVC, « la chaleur du bois » dans des aspects variés : vieux chêne, chêne doré, acajou, etc. Cette application peut être effectuée sur les deux faces ou uniquement du côté intérieur.

La coloration dans la masse du PVC n’est pas en reste dans l’innovation, le blanc lisse se multipliant en nuances diverses (du ton pierre à l’azur en passant par le beige ou le gris) et prenant une texture, non plus lisse, mais à structure grenue.

Pour des couleurs plus vives, le laquage est proposé par de nombreux fabricants. Le talon d’Achille de cette solution reste la rayure faisant réapparaître le blanc du PVC. Cette solution semble pourtant avoir pris le pas sur la coextrusion moins « fragile » mais dont la gestion est plus délicate. D’autres solutions, encore plus originales (comme le capotage en aluminium laqué) sont également proposées.

L’amélioration de la sécurité anti-effraction a fait l’objet d’un travail commun avec les fabricants de quincaillerie et de serrures. Il n’est pas rare de voir des systèmes d’entrebâillement et anti-dégondage. Le nec plus ultra en la matière réside en des systèmes de verrouillage encore plus sophistiqués conjugués avec des vitrages en verre feuilleté anti-effraction.

Coulissants en composite : des propriétés remarquables

Paradoxalement, l’avenir du PVC n’est-il pas ailleurs que dans le PVC mais en conservant les mêmes qualités ? Avec l’arrivée en France du premier système de coulissant en composite, à base de résine de polyester renforcée en fibres de verre, réalisé par Acome (voir tableau), on peut se poser la question.

En pratique, ce coulissant référencé Acoglas est composé de dormants, ouvrants et traverses en matériau composite laqué, obtenu par pultrusion et dont les propriétés sont remarquables : une excellente stabilité dimensionnelle et une conductibilité thermique comparables à celles du PVC (0,37 W/mK). De par sa rigidité, il ne nécessite pas de renforts métalliques et, la ­section des profilés étant réduite, ce coulissant offre un clair de jour maximum. L’ouvrant central est seulement de 41 mm. Alliant les performances du PVC et les qualités esthétiques de l’aluminium laqué, non extrudé mais pultrudé, il ne peut pas se souder comme le PVC et doit être assemblé mécaniquement. Un ingénieux système d’assemblage par pions a été développé par son fabricant.

En ce qui concerne son prix, il pourrait ­favoriser une mise en concurrence non avec le PVC mais avec les coulissants en aluminium thermolaqué (cf. Hubert Lagier qui a travaillé à ­formuler l’Avis technique du Cstb sur ce système, ­référencé en Amérique du Nord). Du côté du PVC, on observe, comme Philippe Macquart le note, que : « L’évolution vers des renforcements intrinsèques, non métalliques, répond à une attente du prescripteur qui voudrait voir étendre les possibilités d’usage des menuiseries PVC à des applications pour lesquelles, jusqu’ici, il doit recourir à d’autres ­matériaux ».

Fabricant/marque SL Nom du produit Description Neuf (N) ou sur dormants existants (DE) Dimensionsmaxi H x L(en mm) Vitrage Coloris/Finitions Avis techniqueCstb/certification Prix fourni2 150 x 2 400 mm (E TTC)
Acome 502 C- x x I Fenêtres et portes-fenêtres, coulissantes à 2 vantaux. Dormants, ouvrants PVC. N/DE 2 150 x 3 000 Jusqu’à 33 mm Teinté masse. Blanc ; beige. AT 6/03-1 431 NC.
503 Acoglass Fenêtres et portes-fenêtres, coulissantes à 2 vantaux, dormants et ouvrants en composite polyester chargé de fibres de verre. Ouvrant central de 41 mm. N/DE 2 150 x 3 000 24 mm Teinté masse laquage en 16 coloris. AT 6/03-1 492 NC.
Alphacan 504 Lucobay Esthea Fenêtres coulissantes 2, 3 ou 4 vantaux.Montants centraux de 77 mm ou 5 mm (version délignée). N/DE 2 250 x 3 000 Jusqu’à 35 mm Teinté masse blanc, beige, gris plaxage « chêne doré » sur profilé caramel teinté dans la masse. AT 6/02-1 436 NC.
Bouvet 505 Bouvet Coulissant Menuiseries coulissantes.2 vantaux égaux. N/DE 2 150 x 2 4001 650 x 3 000 24 ou 20 mm Teinté masse.Blanc, beige. AT 6/02-1 452 NC.
Deceuninck 506 Tecnocor Fenêtres et portes coulissantes.Montant central mince. - - Teinté masse revêtement film Decoroc/aspect satiné, texture grenue. - NC.
Finstral 507 Système 900 Portes et fenêtres coulissantes avec seuil étroitJusqu’à 4 vantaux. N/DE 2 500 x 3 100 24 mm Teinté masse. Blanc, gris, beige plaxage « chêne doré ». Certification RALpour profilés PVC. NC.
508 Système 200/Top 72 Et Système 500/Top 72 Portes-fenêtres coulissantes décrochables.Version 72/200 avec seuil alu.Version 72/500 avec seuil dormant. N/DE 2 100 x 3 4802 200 x 3 000(avec capotage alu). Jusqu’à 30 mm Teinté masse blanc lisse « Antique » capotage alu en 12 couleurs dans certaines versions. Certification RALpour profilés PVC. NC.
509 Système 500 Porte-fenêtre accordéon 3 à 5 vantaux. N/DE Largeur ouvrant maxi 900 x 5Hauteur ouvrant maxi 2 200 mm. 24 à 30 mm Teinté masse.Blanc, blanc « Antique », « perlé », « Papyrus », « Azur ». Certification RALpour profilés PVC. NC.
Grosfillex 510 Coulissant oscillo-battant Coulissant à déport, 2 vantaux dont 1 fixe. Vantail mobile oscillo-battant. N/DE 2 500 x 3 440 Jusqu’à 31mm Blanc imprimé « blanc Céruse ». AT 6/01-1 377 NC.
Huet 511 Optimale 70 Fenêtres et portes-fenêtres coulissantes à 2, 3 ou 4 vantaux (sur 2 rails). Partie centrale avec poignée filante alu, option volet roulant. N/DE 2 380 x 3 600 24 mm Teinté masse.Blanc, gris, beige plaxage « chêne doré ». - 1 049.
KBE 512 KBE Coulissant Fenêtres et portes-fenêtres à translation, à 2 vantaux égaux. N 2 150 x 2 400 Vitrage double - AT 6/02-1 449 NC.
Kömmerling 513 Eurodur 3S Coulissant à frappe, 2 à 4 vantaux.Cadre ouvrant 58 mm à déport ou 74 mm à fleur. N/DE 2 250 x 4 000(2 vantaux). Suivant ouvrant, jusqu’à 31 mm. Jusqu’à 47 mm(67 mm avec élargisseur). Teinté masse.Blanc, pierre, gris plaxage 2 faces sur profilé teinté dans la masse « chêne rustique », « chêne doré », « acajou ».Plaxage 1 face, profilé blanc. - NC.
514 Portes levantes coulissantes Portes levantes coulissantes à 2, 3 ou 4 vantaux. N H 2 300 L jusqu’à 3 000 par vantail. Jusqu’à 31 mm - NC.
515 SF2/SF3 Coulissants avec dormant tri-cellulaire et pré chambre intérieure de 78 mm, dormant 58 mm pour SF3. Joint central 78 mm.. N/DE 2 100 x 3 700(SF2). Jusqu’à 24 mm Teinté masse.Blanc, ton pierre. AT 6/02-1 447 NC.
Lapeyre 516 Isoprix PVC Baie coulissante 2 vantaux. Partie centrale de 82,5 mm. N/DE 2 150 x 2 400 24 mm Blanc. Nc sur coulissant. - 569
517 Classic PVC Baie coulissante 2 vantaux ‘1F 1M). Seuil alu faible hauteur 38,2 avec RPT. Partie centrale réduite de 64,4 mm. N/DE 2 150 x 2 400 24 mm Blanc.Nc sur coulissant. - 776
518 Actuelle PVC Baie coulissante 2 vantaux. Seuil de faible hauteur 38,2 mm avec RPT.Partie centrale réduite de 64,4 mm. N/DE 2 150 x 2 400 24 mm Blanc.Nc sur coulissant. - 850
Oxxo 519 Confort BCC Fenêtres et portes-fenêtres coulissantes à 2 vantaux mobiles, 2 chariots par vantai dont 1 réglable, 3 et 4 vantaux possibles et volet roulant intégré. N/DE 2 400 x 4 000 20 et 24 mm Blanc neige. AT 6/02-1 424(cf Cougnaud/Equinoxe- Groupe Lapeyre) NC.
Pasquet menuiseries 520 Heliance Porte-fenêtre coulissante à 2 vantaux. Partie centrale réduite à 85 mm. Formes arrondies. N/DE 2 350 x 3 200 24 mm Blanc. AT demandé NC.
Plastival 521 PF 5900 Fenêtres et portes-fenêtres coulissantes à 2 vantaux. N/DE - Double vitrage Teinté masse en blanc, ton pierre, gris. AT 6/02-1 459 NC.
522 C- xxI* * cf Acome
Polymères Profils Systèmes – Division Trocal 523 Trocal Coulissant Menuiseries coulissantes à 2 vantaux égaux. N 2 150 x 2 400 20 mm Blanc. AT 6/02-1 446 NC.
Profex 524 Série 2000 Coulissante Fenêtres et portes-fenêtres coulissantes à 2 vantaux. N/DE 2 150 x 2 600 Jusqu’à 24 mm AT 6/03-1 494 NC.
Rehau 525 Rehau S 717 Fenêtres et portes-fenêtres coulissantes à 2, 3 ou 4 vantaux avec imposte et allège. N/DE 2 250 x 2 400(en 2 vantaux mobiles) Jusqu’à 28 mm(étanchéité incluse). Blanc et teinté masse gris et ton pierre laquage (80 coloris) plaxage (15 coloris). AT 6/01-1 387 NC.
Schüco International SCS 526 Schüco Corona S73 Menuiseries coulissantes à 2 vantaux, dormant utilisable comme traverse horizontale dans le cas d’un châssis sous imposte. N 2 250 x 2 400 Jusqu’à 24 mm. Blanc « Papyrus ». AT 6/0261404 NC.
Socredis 527 Fenêtres coulissantes Menuiseries coulissantes à 2 vantaux. N/DE 2 300 x 2 400 Jusqu’à 25 mm (33 pour l’ouvrant BC 004). Blanc, beige, gris. AT 6/02-1 405 NC.
Veka 528 Coulissants 2000 et 2010 Fenêtres et portes-fenêtres coulissantes à 2 vantaux à translation en PVC rigide modifié choc, battement central réduit de 73 mm. Autres propositions : – Coulissant à frappe (1 vantail à translation) – Coulissants sur dormants large contour (1 vantail à translation). N/DE 2 300 x 3 100(avec ouvrant 105 104) Jusqu’à 34 mm Blanc, beige. AT 6/01-1 372 NC.
Tryba 529 Coulissants T75 - T62 - T58/3 Coulissants à 3, 4 ou 5 chambres avec renforcement. Largeurs battant 75, 62 et 58 mm. Formes arrondies, moulurées, contemporaines selon modèle. N/DE - Jusqu’à 32 mm(gamme T75) Blanc laquage (25 coloris) option croisillons gravés ou incorporés. - NC.
530 C58 Coulissant à chambres multiples PVC satiné avec renforcements.Battement de 74 mm, parcloses moulurées. - 24 mm 5 teintes. AT 6/99-1 274 NC.
Zelles (Les) 531 LZ Coulissant à frappe Fenêtres et portes-fenêtres coulissantes à 1 vantail mobile associé à 1 partie fixe ou à 2 vantaux par l’intermédiaire d’un meneau.. N/DE 2 250 x 2 750 Double vitrage Blanc, gris. AT 6/01-1 395 NC.
* Le département Profilés en PVC de Acome a été repris par Plastival en mai 2004, l’activité profilés en composite demeurant au sein d’Acome.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°246

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles