Dossier

Contreventement intérieur en plâtre pour ossature bois

Sujets relatifs :

PHOTO - 880837.BR.jpg

Ces plaques de plâtre sont vissées directement dans l’ossature bois.

Pour les constructions à ossature bois jusqu’à R+1, la plaque de plâtre Prégyroc Air BA13 se présente comme une alternative aux traditionnels panneaux de bois.

Prégyroc Air BA13 est une plaque (120 x 250 à 300 cm) composée d’un cœur en plâtre très haute densité compris entre deux parements cartonnés. Très haute dureté selon la norme EN 520, de 12,5 cm d’épaisseur et à bords amincis, elle absorbe environ 80 % des formaldéhydes, grâce à des additifs introduits dans son cœur. Elle s’utilise principalement dans les locaux qui nécessitent une bonne résistance aux chocs et dans lesquels on souhaite améliorer la qualité de l’air intérieur : écoles et crèches notamment. Elle se décline en version hydrofugée (Prégyroc Air Hydro BA13) pour les sanitaires.

Siniat oriente aujourd’hui sa stratégie vers la construction légère, tout particulièrement à ossature bois. Après la plaque de bardage ventilé support d’enduit Aquaboard, qui a reçu l’an dernier un avis technique du CSTB et est en cours de commercialisation, l’industriel a fait une demande d’Atex de type « a » pour l’utilisation de son produit Prégyroc Air BA13 en contreventement intérieur d’une construction à ossature bois. Dans ce type de construction légère, le contreventement intérieur est traditionnellement assuré par des panneaux de bois de type OSB ou médium. L’Atex, dont la version finale date de novembre 2014, a permis de valider l’usage structurel et la résistance mécanique de ces plaques de plâtre. Des essais ont notamment été réalisés au laboratoire de l’institut technologique FCBA de Bordeaux.

Vers une solution complète

Les plaques de plâtre sont vissées directement dans l’ossature bois, en général tous les 15 cm, afin de reprendre les efforts et stabiliser la structure. Une plaque de finition vissée sur l’ossature métallique vient ensuite la protéger. L’Atex limite l’utilisation de ces plaques aux bâtiments à usage courant jusqu’à R+1. À terme, Siniat souhaite proposer une solution de façade complète, du parement intérieur jusqu’au bardage extérieur.

N°347

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°347

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Quatre gymnases municipaux en régions

Dossier

Quatre gymnases municipaux en régions

Les gymnases « nouvelle génération » offrent une grande diversité de réponses techniques et architecturales, notamment axées sur la recherche de performance énergétique et de[…]

23/02/2017 |
Rénovation énergétique du patrimoine

Dossier

Rénovation énergétique du patrimoine

« Le bâti ancien appelle des solutions non standardisées »

Interview

« Le bâti ancien appelle des solutions non standardisées »

L'évêché d'Auch renaît en bâtiment à énergie positive

Dossier

L'évêché d'Auch renaît en bâtiment à énergie positive

plus d’articles