abonné

Contrer les méfaits de l'humidité

Félicie Geslin

Sujets relatifs :

Contrer les méfaits de l'humidité

Le Familistère de Guise fait l'objet d'une importante campagne de restauration. Les soubassements des façades font partie des zones susceptibles de s'altérer sous l'effet des remontées capillaires.

© Léon Noël

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du bâtiment - édition Abonnés

Les désordres des maçonneries en briques sont bien connus et la restauration des édifices employant ce matériau procède des mêmes techniques que celles employées pour la pierre.

Matériau de construction ancestral, la brique de terre cuite a d'abord été fabriquée artisanalement, puis industrialisée à partir du XIXe siècle, gagnant au fil du temps en résistance et en durabilité. En France, cette « pierre artificielle » à base d'argile a été abondamment employée dans des régions dépourvues de carrières de pierre, comme dans le Nord, le Nord-Est et le Sud-Ouest.

« Robuste et stable, la terre cuite est néanmoins soumise à deux facteurs de dégradation : la pollution atmosphérique et l'humidité (ascensionnelle ou causée par les intempéries) », résume Olivier Dupont, directeur général adjoint du département terre cuite du Centre technique de matériaux naturels de construction (CTMNC). Celles-ci affectant tous les composants de la maçonnerie, les briques autant que les mortiers et les joints de finition, qui assurent la cohésion de l'appareillage.

Vulnérabilité à l'eau

Au-delà des encrassements générés par la pollution, les désordres de surface que l'on observe sur les façades en briques sont, dans la majeure partie[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.

Nous vous recommandons

Supports, surfaces

Dossier

Supports, surfaces

À défaut d'espaces verts créés en pleine terre, les bâtiments peuvent faire office de réceptacle pour une végétalisation hors-sol. Mais leur impact sur le rafraîchissement du quartier n'est pas encore quantifié.La ville...

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Une cartographie des panneaux solaires

Une cartographie des panneaux solaires

Plus d'articles