Connecteurs : multiplier les ancrages

Sujets relatifs :

La mixité des matériaux est un procédé de plus en plus courant qui additionne les avantages de chacun d’entre eux. Ainsi, la réalisation de planchers béton sur une structure métallique ancienne facilite en premier lieu la conservation des anciens plafonds. Ce qui s’avère particulièrement intéressant dans de nombreux immeubles anciens aux décorations recherchées. Il n’est pas nécessaire de modifier ou retirer les augets et les voûtains, les travaux sont réduits, les quantités de gravats limitées. Ensuite, la faible épaisseur de béton nécessaire au regard de la charge admissible facilite la transformation d’immeubles d’habitations en locaux tertiaires.

Le béton est coulé sur un treillis soudé posé au-dessus des augets qui servent de coffrage et peuvent être protégés par un polyane. On peut aussi relever le niveau à l’aide d’élément de polystyrène qui comblent les creux des augets. Enfin, le coulage du béton peut être assuré sur des bacs collaborant. L’ensemble repose alors sur les poutrelles métalliques.

Toutefois, le travail de chacun d’entre eux s’effectue de façon différente et de tels ouvrages peuvent conduire à des déboires qui affaiblissent l’intérêt du procédé. Le métal résiste aussi bien en traction qu’en compression mais ce n’est pas le cas du béton qui, se fissure lorsqu’une flèche se crée dans les poutrelles, ne serait-ce que sous l’effet du poids de la dalle. Dans ce cas, différents phénomènes peuvent apparaître, nuisibles à l’ouvrage : déversement de la poutre, voilement de l’âme ou de la semelle supérieure. D’où l’intérêt de faire de cet ensemble un seul et même ouvrage totalement solidaire et réagissant de façon harmonieuse.

C’est l’intérêt des connecteurs (type X-HVB de Hilti) qui relient mécaniquement les poutrelles au béton de la dalle. Cette liaison mécanique unifie le travail des deux parties de l’ouvrage et assure une sorte d’unité du travail. La flèche est divisée par 8. Les connecteurs sont fixés dans les poutrelles à raison de sept à dix unités par mètre carré. Epousant la forme de crochets, ils sont noyés dans le béton et leur densité de pose assure une parfaite solidarisation de l’ensemble. Disponibles dans différentes hauteurs, il offre une mise en œuvre simple par cloutage puisque les aciers anciens ne sont pas forcément aptes au soudage.

Nous vous recommandons

Dimensionnement du béton de granulats recyclés

Dimensionnement du béton de granulats recyclés

Ngoc Han Vu, référent technique national Structures complexes et Immeubles de grande hauteur Qualiconsult.CTB : Pourquoi de nouvelles règles de dimensionnement pour le béton à base de granulats recyclés ?Les granulats recyclés...

22/11/2022 |
En quoi consiste l'audit énergétique réglementaire ?

En quoi consiste l'audit énergétique réglementaire ?

Révision du NF DTU 25.41 relatif aux plaques de plâtre à faces cartonnées

Révision du NF DTU 25.41 relatif aux plaques de plâtre à faces cartonnées

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Plus d'articles