Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

CONCOURS Grand Prix national de l’ingénierie : des projets innovants et fédératifs

Sujets relatifs :

CONCOURS Grand Prix national de l’ingénierie : des projets innovants et fédératifs

Le jury du premier Grand Prix national de l’ingénierie (1) a distingué les ingénieurs Jean-Paul Teyssandier et Gilles de Maublanc pour leur rôle d’animation d’équipes dans la construction du pont de Rion-Antirion en Grèce (Vinci). Extrêmement technique et complexe, il s’agit du pont à haubans présentant le tablier le plus long du monde (2 252 m) et qui, de par les contraintes naturelles fortes du site, doit résister à des vents de 250 km/h, à des séismes de 7 sur l’échelle de Richter, et à la collision d’un pétrolier de 180 000 tonnes naviguant à 16 nœuds. Trois prix spéciaux ont été également décernés. À Pierre Pécout, directeur de projet (Technip TPS) de la construction du hall d’assemblage de l’Airbus A380 à Toulouse (voir CTB n°242, avril 2004, p. 32, photo ci-dessus). Une performance résidant notamment dans l’adaptation du bâtiment à l’évolution du « process » de fabrication des avions, tout en maintenant le planning serré du projet (moins de trois ans pour les études et la construction). À Mireille Raymond (Bceom), conceptrice d’un système d’alerte et de gestion des inondations et enfin, à une équipe composée de Michel Moussard et Bernard Gausset (Arcadis), Jean-Pierre Ghilardi (Eurodim), Claude ­Servant (Eiffage), Michel Virlogeux (consultant) et Aymeric Zublena (architecte) pour la conception du 6e pont qui franchit la Seine à Rouen.

(1) Créé par le ministère de l’Équipement en partenariat avec Syntec-Ingénierie et le Groupe Moniteur, ce prix annuel vise à valoriser les ingénieurs et leurs équipes qui œuvrent dans le domaine des infrastructures, des équipements publics, du bâtiment ou des constructions industrielles.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

La centrale géothermique GéoMarne inaugurée

La centrale géothermique GéoMarne inaugurée

La centrale géothermique de Champs-sur-Marne, GéoMarne, et son réseau de chaleur de 19 km viennent d’être inaugurés après deux années de chantier. L’eau est puisée à 70° à Champs-sur-Marne dans une nappe souterraine à 1900 m...

Le quartier a aussi son E+C-

Le quartier a aussi son E+C-

Le bardage prend son envol

Le bardage prend son envol

Les conditions d'une bonne entente

Dossier

Les conditions d'une bonne entente