Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Concours « Comment régénérer la ville ? » : 4 projets étudiants nominés

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Concours « Comment régénérer la ville ? » : 4 projets étudiants nominés

Comment régénérer la ville ? C’est la réflexion qu’a lancé le groupe Vicat dans le cadre d’un concours étudiant en septembre dernier.

En proposant à des équipes étudiantes pluridisciplinaires de développer des projets de réhabilitation urbaine du quartier Mermoz-Sud à Lyon, le concours organisé par le cimentier Vicat a pour ambition de devenir un catalyseur de nouvelles méthodes collaboratives. À l’occasion de la journée de restitution des projets, quatre projets étudiants ont été sélectionnés pour la finale du concours : Terra Terre, Mμ_Tabilité(s), Mermoz.net ainsi que le projet Processus Dynamique de la friche, qui a obtenu le coup de cœur du public.

Le projet Terra Terre propose une revégétalisation des façades des immeubles du quartier de Mermoz-Sud Lyon en combinant faune et flore à un béton poreux comme support d’habitat, dans une dynamique d’écosystème autonome. L’objectif ? Offrir une nouvelle dimension sociale au quartier en impliquant les habitants dans le développement du projet ;

Le projet Mμ_Tabilité(s) se base sur le rajout de modules sur les différentes parties des immeubles du quartier pour agrandir les appartements. Cette technique de mise en œuvre de technologie de façade innove par la mise en place d’un exo-squelette qui va permettre une fixation rapide des modules et donc minimiser l’intervention sur les bâtiments existants. Ce projet permet de rendre le bâtiment ouvert aux changements ainsi qu’à l’évolution des besoins sociétaux et environnementaux ;

Le projet Mermoz.net a pour ambition de réorganiser la barre d’immeuble du quartier de Mermoz-Sud par la verticale afin de penser le logement en volume et non plus en surface plancher, proposant ainsi deux niveaux d’appartements au lieu de quatre. Pour ce projet, les étudiants ont développé une maille de béton constituée de tesselles reliées par des fibres, une alternative à l’utilisation du béton préfabriqué ou coulé.

Le public a attribué son coup de cœur au projet Le Processus dynamique de la friche. Dans le cadre de la rénovation du quartier Mermoz-Sud, ce projet a pour objectif de créer une nouvelle manière de concevoir un chantier en développant un processus de réappropriation temporaire des logements vacants grâce à des parois esthétiques provisoires en béton mousse. Deux objectifs : superposer les phases de relogement et de démolition en plaçant ces parois et sécuriser les logements, mais également redynamiser le quartier avec des parois ludiques (mur d’escalade, filets de football, bulles, etc).

Le choix des lauréats aura lieu en mars.

Plus de détails

Nous vous recommandons

 L’Office du Bâtiment Grand Paris voit le jour

L’Office du Bâtiment Grand Paris voit le jour

La Fédération Française du Bâtiment Grand Paris et l’Union Nationale des Syndicats Français d’Architectes Ile-de-France créent l’Office du Bâtiment Grand Paris. Le premier conseil[…]

22/05/2018 | Actualité
Paris signe la charte environnementale pour le tertiaire

Paris signe la charte environnementale pour le tertiaire

15e édition des ITDays le jeudi 7 juin

15e édition des ITDays le jeudi 7 juin

Le Musée des Arts décoratifs optimise ses menuiseries

Le Musée des Arts décoratifs optimise ses menuiseries

Plus d'articles