Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

CONCEPTION Évolutions technologiques prévisibles en maison individuelle

Sujets relatifs :

CONCEPTION Évolutions technologiques prévisibles en maison individuelle

Une récente étude menée par Caron Marketing montre que le marché de la maison individuelle représente, en 2006, 57 % des nouveaux logements correspondant à 71 % des surfaces habitables construites. La tendance à long terme montre que l’accession des ménages à la propriété se recentre sur la maison individuelle en diffus. Si, depuis une douzaine d’années, le développement de ces constructions repose sur des produits standardisés, l’arrivée de nouveaux modèles est attendue. En effet, le parc actuel est avec une consommation d’environ 250 kWh ep/m2, deux fois plus énergivore que les 115 kWh ep/m2, objectifs de consommation préconisés par la RT 2005 ! Les futurs acquéreurs vont raisonner de plus en plus en coût global, en recherchant un investissement économique et un coût d’utilisation supportable. Pour répondre à cette attente, les constructeurs sont déjà capables de construire des « maisons passives » à des coûts compétitifs, avec une consommation de l’ordre de 60 kWh ep/m2. D’apparence traditionnelle, la maison individuelle est un produit très rationalisé, utilisant de nombreux composants. Les achats de matériaux et composants représentent 50 % du déboursé du chantier. Pour une maison de 100 m2, les temps de main d’œuvre sont désormais inférieurs à 1 000 h. Dans la prochaine décennie, la rationalisation des chantiers conduira à utiliser le maçon comme un généraliste du gros œuvre et le plaquiste comme poseur de tous les composants du second œuvre. À noter que certains constructeurs qui avaient misé sur l’industrialisation des composants et l’intégration des tâches, avaient déjà atteint ces objectifs durant la période 1960-1980.

Enfin, les constructeurs prévoient une croissance importante d’une quinzaine de secteurs de composants industrialisés (voir ci-contre).

Prévisions d’évolution de certains secteurs sur la période 2005 à 2015 Prévisions de croissance (1)(en %) Part de marché en 2004(en %)
Motorisation des volets roulants 89 29
ECS électro-solaire 84 Ns
Chauffages thermodynamiques 74 10
Volets roulants 66 56
Parquets en revêtements de sols 63 20
Plancher PRE en chauffage électrique 57 31
Planchers eau en chauffage central 52 11
Ouvrages de façade collés 35 5
Gros œuvre en filière sèche 19 8
1. Exemple de lecture du tableau : 89 % des constructeurs pensent que le marché des volets roulants motorisés – actuellement de 29 % – va croître fortement.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°270

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

1er programme certifié « NF Habitat HQE Ville de Paris »

1er programme certifié « NF Habitat HQE Ville de Paris »

Énergie, économies, qualité de vie et respect de l’environnement sont autant de domaines dans lesquels cette réalisation exemplaire, présentée ce jeudi 18 avril dans le 12ème arrondissement,[…]

Décret Tertiaire : les acteurs de l’efficacité énergétique saluent la concertation

Décret Tertiaire : les acteurs de l’efficacité énergétique saluent la concertation

La numérisation au bon secours de Notre-Dame

La numérisation au bon secours de Notre-Dame

Notre-Dame : « Les travaux de rénovation sont la cause de trois quart des incendies des bâtiments historiques » Claude Delahaye (Verspieren)

Notre-Dame : « Les travaux de rénovation sont la cause de trois quart des incendies des bâtiments historiques » Claude Delahaye (Verspieren)

Plus d'articles