Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

COMPLEXE D’ISOLATION Diminuer la conductivité thermique avec une faible épaisseur

Sujets relatifs :

COMPLEXE D’ISOLATION Diminuer la conductivité thermique avec une faible épaisseur

et La mise en œuvre du complexe d’isolation doit tenir compte de l’étanchéité à l’air. Plusieurs dispositifs sont prévus pour traiter les points singuliers : mortier adhésif, enduit, mousse expansive, etc. (Docs. Knauf.)

L’association d’un isolant en polystyrène expansé et d’une plaque de plâtre font de ce doublage une bonne réponse aux exigences des constructions BBC et de la RT 2012.

Les nouveaux principes constructifs et les exigences de la RT 2012 obligent l’isolation thermique à être d’excellente qualité, à plus forte raison lorsqu’il s’agit d’isolation par l’intérieur.

Dans ce contexte, Knauf a développé le complexe de doublage Xtherm Ultra 30 Phonik, qui associe un polystyrène expansé élastifié (conductivité thermique de 0,030 W/m.K) à une plaque de plâtre de 13 mm d’épaisseur. L’épaisseur d’isolant peut varier entre 40 et 140 mm, de même les panneaux se déclinent en différentes longueurs : 2 500, 2 600, 2 700, 2 800, 2 900 et 3 000 mm, pour une largeur standard de 1 200 mm. La gamme s’organise en trois versions : l’Ultra 30 Phonik simple, l’Ultra 30 Phonik Hydro et la version Snowboard.

Le premier est destiné àl’isolation des résidencesindividuelles ou collectives,des ERP, des bâtimentstertiaires, des hôtels, etc.

La version Hydro convient à l’isolation des parois verticales humides, telles que salles de bains de logements ou d’hôtels. Une utilisation en collectif est possible avec une protection supplémentaire.

Enfin, la version Snowboard se caractérise par son traitement de surface réalisé en usine, qui assure une meilleure luminosité et ne nécessite pas de préparation du support (couche d’impression).

La mise en œuvre des panneaux s’effectue par collage, conformément aux indications du DTU 25.42 « Ouvrages de doublage et habillage en complexes et sandwichs plaques de parement en plâtre isolant ». Le support doit être sain, plan et sec. Le collage s’effectue avec le mortier adhésif de la marque Mak 3, à raison d’une dizaine de plots par mètre carré. Il est ensuite nécessaire de positionner le panneau muni de ses plots de mortiers contre le mur, en frappant à plat sur toute la surface côté plaque de plâtre à l’aide d’une règle.

La pose de la version Hydro pour locaux humides classés EB privatifs est régie par un avis technique, qui vise la mise en œuvre d’un enduit ad hoc de l’industriel et si nécessaire, d’un mortier de rebouchage spécifique.

Comment améliorer l’étanchéité à l’air

Nouvel enjeu de la construction en général, l’étanchéité à l’air est prise en compte par l’industriel au niveau des points singuliers. Ainsi, en tête, lorsque le plafond est posé avant le complexe, il doit être positionné au plus près du gros œuvre. L’espace entre les deux (entre 5 et 10 mm) doit ensuite être comblé au mortier adhésif, avant la mise en place du Xtherm Ultra 30. La jonction se traite ensuite avec un enduit et une bande.

Lorsque le plafond est posé après le complexe isolant, ce dernier doit être positionné en butée avec le plancher haut. Et l’espace avec ce plancher doit être calfeutré avec une mousse expansive. L’étanchéité à l’air et à l’eau concerne également la jonction entre le gros œuvre et les menuiseries extérieures, où il est nécessaire de suivre les préconisations des DTU 36.1 et 37.1. L’industriel recommande de disposer d’un cordon de mastic acrylique à la jonction doublage/menuiserie. En pied, une mousse expansive sert à calfeutrer l’espace entre le sol et le panneau. Pour les prises, une mousse PU ou un mastic acrylique sont nécessaires.  

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°304

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2011 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Menuiseries mixtes (1/2) - Du bois/alu au multimatériau

Menuiseries mixtes (1/2) - Du bois/alu au multimatériau

Depuis les années 2000, les menuiseries bois/alu occupent une part de marché stable sur le haut de gamme. Mais de nouvelles approches associant plus intimement les matériaux se développent en parallèle. Cumuler[…]

25/02/2019 | Produit
BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Plus d'articles