Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

CLOISONNEMENT Plaques de plâtre pour milieux à forte humidité

Sujets relatifs :

CLOISONNEMENT Plaques de plâtre pour milieux à forte humidité

La solution se fixe sur une ossature spécifique (Prégymétal wab Z275), avec des vis renforcées (Prégywab 500H), pour que celle-ci supporte les contraintes des locaux classés EB+C ou EC.

Première plaque de plâtre non-cartonnée du marché à être adaptée aux locaux classés EC, la Prégywab répond parfaitement aux contraintes hygrométriques d’une piscine. Et ce, tout en restant conforme au savoir-faire traditionnel des plaquistes.

Le projet de la nouvelle piscine des Gorguettes, à Cassis (13), a été initié par la Communauté urbaine Marseille Provence métropole, pour répondre aux forts besoins de la population dans l’Est de la région. Confié à l’atelier d’architecture Khelif, il comprend la réalisation d’un bassin sportif de 25 x 21 m, d’un bassin d’apprentissage de 310 m² et d’une pataugeoire de 25 m². L’ensemble devant répondre aux attentes de plus de 60 000 habitants.

Les équipements publics de ce type impliquent une forte humidité, de la moisissure, une usure opérationnelle accrue, des exigences réglementaires élevées et des nuisances diverses. Autant de contraintes qui requièrent l’utilisation de solutions particulièrement performantes.

Isolbat, l’entreprise chargée de la pose des solutions de doublage, avec l’accord de l’atelier d’architecture Khelif, a opté pour les plaques de plâtre Prégywab (Lafarge) pour doubler, en contre-cloison, l’enceinte de la piscine. Ces locaux ont été classés EB C, label qui désigne les locaux peu ou moyennement humides (vestiaires, douches collectives et toilettes) et EC, pour les locaux très humides (bassins).

Des contraintes qui entrent dans le champ de la plaque Prégywab dont les caractéristiques sont étonnantes :

• absorption d’eau en surface, après deux heures, inférieure à 100 g/m² ;

• reprise d’eau de moins de 3 % par immersion complète durant deux heures ;

• forte résistance aux variations d’hygrométrie avec moins de 10 % de perte de raideur et une résistance à rupture inchangée ;

• grande robustesse à la moisissure (résultat 10/10 au test ASTM D 13 73).

Outre sa solidité face à l’eau et à la moisissure, la plaque se caractérise aussi par une haute dureté superficielle : son billage est inférieur à 13 mm et elle est classée « Haute dureté » selon la norme EN50.

En plus de leur grande rigidité, les cloisons ainsi équipées bénéficient d’une raideur équivalente à celle d’une plaque de ciment. Enfin, contrairement aux solutions traditionnelles, ce produit offre des variations dimensionnelles très faibles (0,24 mm/m de longueur).

Les plaques Prégywab répondent par ailleurs aux exigences ERP :

• réaction au feu (A2-s1) ;

• résistance au feu : EI 30 (CF 1/2 h), EI 60(CF 1 h) ;

• affaiblissement acoustique (Rw C = 40 dB pour une cloison avec laine minérale de 45 mm) ;

• résistance aux chocs d’occupation et dureté superficielles en œuvre (billage inférieur à 11 mm selon le Cstb).

Elles sont vendues avec une large gamme d’accessoires indispensables à leur mise en œuvre.

Une pose classique, adaptéeaux locaux classés EC

Isolbat s’est chargé de l’ensemble de la pose, d’avril à juillet 2010. L’entreprise a commencé avec les locaux classés EB C, les vestiaires et douches collectives et a fini avec la zone des bassins. Les plaques Prégywab se caractérisent par une grande facilité de mise en œuvre : elles se découpent comme des plaques standard, sont à peine plus lourdes que ces dernières (11 kg/m3) et requièrent des traitements classiques, des joints aux enduits.

Isolbat a commencé par fixer les rails Prégymétal hauts et bas, puis les ossatures verticales, tous les 40 cm : des montants dans la zone avec le plus de hauteur (les bassins, avec 6 m) et des fourrures pour les cloisons de moins de 6 m. Cette ossature, Prégymétal wab Z275, se démarque de par sa résistance accrue à la corrosion (avec 275 g de zinc contre 140 habituellement). Elle se fixe cependant de manière classique, sur le mur à l’aide d’appuis intermédiaires, pour assurer la rigidité de la contre-cloison.

Avant la pose des plaques, Isolbat a appliqué l’isolant Prégywab PE, pour assurer l’isolation de la structure. Puis, l’entreprise a pu poser les plaques de plâtre de 1,2 m de large et de 2,6 ou 3 m de long, de la même manière qu’avec des solutions classiques. Elles ont toutefois été fixées à l’aide de vis Prégywab 500H (25 mm et 35 mm), renforcées contre la corrosion (500 heures au brouillard salin). Les joints ont ensuite été traités, tout autour des plaques, à l’aide du même enduit utilisé précédemment et de bandes Prégywab en grille de verre, le papier étant banni dans ce type de locaux. Un complément d’étanchéité était également requis, en protection de pied et sous le carrelage par un Systèmes de protection à l’eau sous carrelage (Spec) et à l’aide de bandes de pontage (Prégytanche). Une double étanchéité a été réalisée dans les vestiaires, équipés d’un plancher chauffant : les plaques ayant été posées avant que la chape soit coulée, une étanchéité a été réalisée au sol, sous la chape, puis par-dessus cette dernière, pour protéger les locaux techniques en sous-sol. Enfin, la plupart des cloisons ont été recouvertes avec du carrelage, celui-ci étant obligatoire pour toutes les parois exposées au ruissellement ou à l’aspersion. Les zones situées autour des bassins et n’ayant pas reçu de carrelage, ont cependant été recouvertes d’une peinture adaptée à l’humidité des locaux classés EC. La livraison de la piscine était prévue pour la fin septembre, pour un coût total de travaux de 8 061 183 3 HT.

N°301

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°301

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

31 mètres, c'est la hauteur du bâtiment Perspective récemment inauguré à Bordeaux. Un édifice de 7 niveaux conçu en structure bois poteau-poutre qui met à l'honneur le bois massif,[…]

12/11/2018 | ActualitéChantier
Des joints creux réalisés dans l'épaisseur d'un système d'ITE

Des joints creux réalisés dans l'épaisseur d'un système d'ITE

Une réhabilitation respectueuse des matériaux anciens

Une réhabilitation respectueuse des matériaux anciens

Le dôme géant du ZooParc de Beauval sort de terre

Le dôme géant du ZooParc de Beauval sort de terre

Plus d'articles