Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Cloison : plaque surdensifiée sur ossature pour milieux sensibles

Sujets relatifs :

Cloison : plaque surdensifiée sur ossature pour milieux sensibles

En combinant stabilité, résistance aux chocs, tenue au feu et fort affaiblissement acoustique, ce système ossature-plaque de plâtre justifie sa mise en œuvre en simple parement et convient particulièrement au milieu hospitalier.

De par ses caractéristiques techniques, la plaque de plâtre haute dureté Knauf Diamant bénéficie d’une application privilégiée dans les hôpitaux et les établissements scolaires. Le produit vient d’ailleurs d’être mis en œuvre à l’hôpital pédiatrique et gynéco-obstétrical de Lyon, à raison de 60 000 m2 en version BA15 et 160 000 m2 en BA13. D’un point de vue acoustique d’abord et pour exemple, un système composé de deux plaques BA15 fixées de part et d’autre d’une ossature de 70 mm d’épaisseur avec remplissage de laine de verre sur 70 mm, offre un affaiblissement de 48 dB. Une valeur supérieure à l’imposition réglementaire de 42 dB entre deux chambres d’hôpital. Obtenu avec une épaisseur de plaque classique, ce résultat permet par conséquent un gain de quelques centimètres sur chaque cloison, non négligeable lorsqu’il est répété à l’échelle des multiples chambres d’un hôpital.

70 mm de vide pour passer les câbles

Côté mécanique, cette plaque surdensifiée présente des performances supérieures aux spécifications normatives. En terme de déformation sous charge, ou encore de résistance aux chocs de corps durs (empreinte de 13 mm contre 15 imposée), un avantage supplémentaire vis-à-vis des heurts de chariots et brancards, ou du vandalisme possible en école. Disponible en six longueurs de 2,4 à 3 m en BA13 et de 2,5 à 3,2 m en BA15, la plaque cartonnée à bords amincis affiche également une réaction au feu M1 ou M0. Et existe en version hydrofuge.

La combinaison de ces caractéristiques techniques permet de mettre en œuvre des cloisons à simple ­parement : gain de temps sur la pose par rapport à un double parement, et aussi sur la gestion et la mise en place sur chantier des approvisionnements.

En associant une plaque BA15 à une cloison 100/70 (épaisseur totale : 100 mm, épaisseur montant : 70 mm), le système libère un vide intérieur de 70 mm, supérieur à celui d’une cloison standard (48 mm sur une cloison 98/48 à deux parements BA13), pour le passage des réseaux électriques, téléphoniques …

Des accessoires adaptés aux besoins du monde hospitalier ont également été conçus. Le support de main courante est un feuillard de 11 cm de hauteur, vissé ou serti le long des ossatures à hauteur de la main courante avant le vissage de la plaque de plâtre puis de l’équipement en question. L’ensemble ainsi liaisonné offre une meilleure répartition des charges, donc améliore la résistance dans le temps des fixations de la main courante aux appuis répétés. Le support de charge, lui, est une platine de 60 cm de large (correspondant à l’entraxe entre deux montants) sur 40 de haut, rebordée sur sa partie haute et basse pour une plus grande rigidité. Vissée ou sertie entre deux montants, elle reprend sur ces deux montants les charges d’un équipement lourd vissé dans la cloison, comme une console de télévision ou un moniteur cardiaque. Ses dimensions offrent en plus une bonne marge de manœuvre à l’installateur quand le positionnement de l’équipement n’est pas précisément défini à l’avance. Dernier accessoire significatif, la trappe de visite en aluminium brossé. Composée d’un cadre et d’une trappe, avec système de fermeture par « clic-clac » (pas de poignée) et chaîne de sécurité pour éviter qu’elle ne tombe, elle s’intègre discrètement dans le plafond. Une version existe avec joints d’étanchéité spécifiques pour les pièces soumises aux ­désinfections par gaz.

Service lecteurs 566

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°263

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles