Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Climatisation : panneaux rayonnants réversibles intégrables

Sujets relatifs :

Climatisation : panneaux rayonnants réversibles intégrables

Modulaire, cette solution combinant chauffage et rafraîchissement fonctionne à partir de radiateurs et d’un circuit d’eau. Sa particularité : elle s’intègre en plafond technique, libérant l’espace et supprimant l’entretien.

Avec Reverse, Zehnder ­propose un système ­réversible de chauffage et de ­rafraîchissement par eau chaude ou fraîche dont l’originalité réside dans la pose en plafond. Cette solution offre une liberté d’agencement ­optimale. ­Hygiénique, sans entretien spécifique, elle permet de retrouver le ­confort et la fraîcheur « naturellement », sans ventilateur de soufflage. Le système est composé de radiateurs rayonnants plans à eau, chauffants ou rafraîchissants, en six largeurs (36,6 à 73,6 cm) et en longueurs de 99,5 à 299,5 cm, ­modulées de 10 en 10 cm. Il fonctionne de manière statique et n’engendre que de faibles mouvements d’air, imperceptibles pour les occupants. En rafraîchissement, les radiateurs fonctionnent avec de l’eau froide à 15°C (7°C pour les climatisations classiques) d’où une économie d’énergie. Avec à une pompe à chaleur réversible, ils constituent un système « basse énergie ».

Respect de l’environnement

Compte tenu des températures d’eau froide circulant dans le panneau, il est possible de récupérer les frigories d’une nappe phréatique pour assurer le rafraîchissement du local. En abaissant la consommation d’énergie, ce système respecte l’environnement (réduction des rejets de gaz à effet de serre). De plus, les panneaux – en modules de 58,8 cm de largeur jusqu’à 300 cm de long – s’intègrent dans les faux plafonds européens rythmés en 60 x 60 cm. Habillé longitudinalement par deux joues latérales, ­chaque ­élément est constitué de ­tubes plats en acier peint époxy blanc RAL 9016 de 70 x 1 x 1,25 mm, espacés de 4 mm. Résistant à une pression de service maximum de 4 bar, les ­tubes sont soudés sur deux collecteurs transversaux de 38 mm de diamètre. Ces derniers sont reliés par deux collecteurs longitudinaux qui ­assurent une alimentation du ­fluide, bien réparti dans la totalité du panneau. Les éléments peuvent ainsi être reliés deux à deux dans le sens de la longueur à l’aide de deux raccords rapides spéciaux à double joint torique – sans soudure ni sertissage – afin de constituer une bande complète de la dimension du local. Un jeu de fixations par câble et ridoir ou par chaînettes permet de suspendre et de régler les éléments sous le plafond. Cette « paroi horizontale » irriguée garantit une température de surface homogène. Plus fréquemment utilisés, les modules de 60 cm de largeur offrent une puissance de chauffage au mètre linéaire de 374 W/m pour un ?t de 50°C (ou de 261 à 439 W/m pour les 6 largeurs) et une puissance de froid de 110 W/m pour un ?t de 10°C (ou de 74 à 135 W/m pour les 6 largeurs).

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°245

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles