CERTIFICATION Vitrage gravé : quelques règles à respecter

Sujets relatifs :

Dernier-né des certifiés Cekal (1), les vitrages gravés dits « filets de Versailles » sont des vitrages dans lesquels l’un des verres a subi un façonnage sous la forme d’une ou plusieurs gravures rectilignes, de manière à créer un effet décoratif.

Pour certifier ces produits qui sont fragilisés par la nature même du traitement, il a fallu, dans un premier temps, recourir à des essais de résistance mécanique en laboratoire. Le référentiel de certification retenu suite à ces nombreux essais définit ainsi l’épaisseur minimale des produits (6 mm), la profondeur maximale des gravures (1 mm), les résistances à prendre en compte (épaisseur minimale diminuée de 3 mm) etc… Sans oublier qu’il est impératif de stopper l’incision dans le clair de jour du vitrage.

Les centres appliquant cette technique doivent en faire la déclaration à Cekal afin de pouvoir étendre la palette des produits certifiés proposés à leurs clients. Une fois certifiés, ils bénéficient d’une autorisation de marquage pour le procédé référencé.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Supports, surfaces

Dossier

Supports, surfaces

À défaut d'espaces verts créés en pleine terre, les bâtiments peuvent faire office de réceptacle pour une végétalisation hors-sol. Mais leur impact sur le rafraîchissement du quartier n'est pas encore quantifié.La ville...

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Une cartographie des panneaux solaires

Une cartographie des panneaux solaires

Plus d'articles