Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Carrelage : usage comparé des faïences et des pâtes de verre

Sujets relatifs :

Carrelage : usage comparé des faïences et des pâtes de verre

Cette gamme reconstitue une bande de dégradé complet, au moyen de huit plaques posées les unes au-dessus des autres (hauteur totale : 2,59 m). Les deux plaques extrêmes, la plus claire et la plus foncée, sont disponibles séparément pour coordonner le sol ou le plafond. (Doc. Bisazza.)

Revêtement de décoration multi-usage (intérieur ou extérieur, mur et sol), la pâte de verre séduit aussi par la richesse de ses couleurs, de ses aspects, et par ses possibilités créatives. Quant à la faïence, elle offre une alternative au grès pour une pose murale en intérieur et multiplie les formats et les motifs de ses décors.

Fabriquée depuis quelques décennies selon des procédés industriels, la pâte de verre s’obtient par la fusion de diverses matières premières : silice (sa pureté et sa granulométrie sont primordiales car c’est le composant principal), carbonate de soude, nitrate de soude (fondant), spathfluor (opalisant et affinant), feldspath (un stabilisant qui augmente la durabilité du verre). Sans oublier pigments et oxydes pour la coloration. Différentes techniques sont appliquées à ce stade pour offrir les multiples aspects de ces petits carreaux. Les transparents sont obtenus en réduisant la quantité d’opalisant, les flammés et veinés en mélangeant plusieurs verres. L’injection d’aventurine, une pierre semi-précieuse créée à Venise au xviie siècle et constituée de quartz à inclusions de mica fin, leur procure un aspect doré et pailleté.

Ce revêtement se présente sous la forme de tesselles carrées à bords adoucis de dimensions 20 x 20 mm, les fabricants proposant quelques références en 10 x 10, 25 x 25, voire 40 x 40 ou 50 x 50 mm chez Polycolor ­Globe Export et Opiocolor.

Sur des formes courbes

Ces dernières sont assemblées sur trame papier ou nylon en une plaque de dimensions moyennes 30 x 30 cm, soit environ 225 tesselles par plaque.

Résistante au gel, aux produits chimiques (notamment au chlore, indispensable pour une utilisation en piscine), aux chocs thermiques et à l’abrasion, la pâte de verre assure également une coloration stable dans le temps et une absorption nulle à l’eau. En conséquence, de multiples domaines d’applications : au mur et au sol, en intérieur comme en façade de bâtiment ou autre aménagement urbain extérieur, et une utilisation particulièrement adaptée aux lieux d’eau (piscines, salles de bains ou hammams). De par son petit format, la pâte de verre permet d’épouser des formes et des reliefs complexes, en particulier les supports courbes (cabines de douches, colonnes…), ce que n’offre pas la céramique. À titre d’exemple, les mosaïques du fabricant français Opiocolor habillent le métro de Hong-Kong, la Mosquée du roi Hassan ii à Casablanca et des piscines d’hôtels. Celles de Polycolor Globe Export ont revêtu le Parlement européen de Strasbourg et de nombreuses façades de magasins. Quant à l’architecte d’intérieur Andrée Putman, elle a choisi l’italien Bisazza pour décorer les salles de bains de l’hôtel Pershing Hall à Paris.

Pour l’utilisation au sol, il importe de distinguer le domaine privatif du secteur tertiaire (circulation plus dense), la pâte de verre ne possédant pas de ­classement Upec.

L’omniprésence du joint comme antidérapant

Ainsi, Opiocolor ne prescrit pas ses produits pour des réalisations en tertiaire. Bisazza a développé une gamme spécifique pour cet emploi, l’Opus Romano. Plus épaisse (6 à 6,5 mm) et plus petite (12 x 12 mm) que les autres gammes, cette tesselle relève d’un autre processus de fabrication qui lui confère une plus grande résistance. Elle a d’ailleurs été utilisée pour le parterre de la Fondation Cartier à Paris, ou plus récemment, la boutique Guerlain des Champs-Elysées. En terme d’antiglissance, la pâte de verre possède une surface lisse, non-antidérapante. Mais l’omniprésence du joint, due à la petite taille des carreaux, joue ce rôle. Bisazza propose cependant un traitement de surface sur certains produits, notamment pour les douches à l’italienne.

L’autre atout de la pâte de verre réside dans la multiplicité des couleurs et effets proposés, ainsi que dans la richesse des décors et des styles.

Côté effets, les tesselles jouent aussi bien la transparence que l’aspect opaque, nacré, brillant, veiné ou pailleté par la présence d’aventurine. Jusqu’à la ­mosaïque en or, obtenue par l’insertion de feuilles d’or ­24 carats entre deux couches de verre. Pour les teintes, les fabricants proposent des plaques d’unis déclinés en de multiples coloris, pas moins de 51 dans la gamme Opio d’Opiocolor et 68 pour le Vetricolor de Bisazza !

Colle et support blancs indispensables

Bisazza possède également une gamme de 12 dégradés : l’unité complète de dégradé comporte 8 plaques, pour une hauteur ­totale de 2,6 m et une largeur de 32,2 cm (celle de la plaque). ­Livrées numérotés, elles se posent les unes au-dessus des autres, ­reprenant le concept d’une bande de papier peint. Les fabricants proposent des frises et décors sur catalogue, dans des thèmes et ambiances diverses (géométrique, floral, antique, contemporain…). Et, pour révéler pleinement l’esthétique de leurs pâtes de verre, ils les assortissent d’une palette d’une trentaine de joints colorés.

Afin de singulariser chaque ­projet, ils proposent des mélanges sur mesure qui consistent à reconstituer des plaques à partir des produits des diverses gammes. Enfin, ils réalisent, à partir de photos ou de dessins, des décors spécifiques à l’aide de logiciels de mosaïque (voir ­encadré).

La faïence, alternative au grès en pose murale

Dans la mise en œuvre, deux préconisations de base : un ­support de pose blanc et une colle très blanche pour ne pas altérer la transparence du carreau.

La pose de la mosaïque peut s’effectuer sur des supports en ciment (chape, enduit de mur, plâtre) mais aussi en appliquant un primaire et des colles spécifiques, sur bois, placoplâtre, métal, matériaux plastiques…

La surface doit être lisse, plate et sèche pour recevoir la colle blanche appliquée à la spatule crantée puis peignée. Les plaques sur filet nylon se posent trame au mur sur la colle, en exerçant une pression pour les faire adhérer.

Alors que celles sur papier sont appliquées avec le côté papier vers le poseur, une éponge venant ensuite l’humecter jusqu’à ce qu’il se détache facilement de la mosaïque. Si, au mur, ces deux trames s’utilisent indifféremment, le papier est recommandé sur des courbures fortes, où il maintient la largeur du joint (alors que ce dernier peut s’ouvrir avec un filet nylon). En piscine ensuite, où la pâte de verre est immergée en continu, il garantit une adhérence plus forte du fait que la colle est appliquée sur l’ensemble de la surface de la tesselle.

Plus restrictif dans ses applications et appartenant à la famille des céramiques, le carreau de faïence est dédié à une pose murale en intérieur. Et ce pour deux raisons : sa résistance mécanique moins grande que celle d’un grès cérame ou émaillé (qui interdit sa pose au sol) et sa porosité. Des raisons liées à une température de cuisson à la fabrication moins élevée. La faïence résulte d’un mélange d’argile, de ­kaolin et de feldspath, dosés à différents pourcentages et broyés pour assurer une bonne homogénéisation des matières premières. Mélangés à de l’eau, celles-ci forment une barbotine qui est atomisée pour obtenir une poudre, puis pressée pour donner au carreau sa forme et sa taille, et séchée afin de supprimer l’humidité résiduelle.

Grands formats et décors multiples

Les carreaux crus reçoivent alors plusieurs applications d’émail et subissent une cuisson à environ 1 100°C. Les fabricants pratiquant la mono ou bicuisson, un second émaillage peut être appliqué, et donc une cuisson supplémentaire à moindre température. Pour toutes ses faïences, et pour créer une tension superficielle, Villeroy et Boch introduit un procédé au stade de l’émaillage appelé Ceramic Plus. Le but : obtenir un émail beaucoup plus lisse sur lequel l’eau perle et ne s’accroche pas.

Généralement moins chère qu’un grès, la faïence offre une alternative aux autres céramiques, pour une pose murale qui ne nécessite pas une grande résistance mécanique. Et le choix est dense chez les fabricants. Si les formats sont plutôt rectangulaires que carrés, ils se déclinent dans de multiples dimensions : 10 x 30, 25 ou 33 x 40, 15 ou 30 x 45. Avec une tendance de plus en plus marquée vers les grands formats (33, 40 voire même 60 x 60) qui exigent un mur parfaitement plan. Les gammes et les coloris sont nombreux, ainsi que les effets de matières et de relief, imitation métal (modèle Aurum de chez Aurum Les Jolies Céramiques), cuir (Skin de France Alfa), toile (Chic de ­Carofrance) et jean (carreau ­Toile de Rak Ceramics France). On note sur ces récents modèles un retour aux teintes douces et feutrées (blanc, beige, moka, ­camel, bleu ciel…).

Un système d’étanchéité à l’eau avant la pose

Si les carreaux sont souvent unis, ils s’assortissent de gammes de décorations, listels, bordures, frises et décors, qui jouent la carte du motif floral, géométrique, voire de la mosaïque multicolore. Et de l’agencement personnalisé, les fabricants proposant de plus en plus des mariages de formats et de motifs. La gamme Carnaby de Villeroy et Boch, par exemple, associe à un carreau uni en 12,5 et 25 x 40 cm des bordures 1,5 et 3 x 40 et des listels de 12,5 x 40 recréant une décoration de guirlandes de fleurs et de tiges modulable. La plupart des gammes sont complétées par des sols coordonnés, en grès cérame ou émaillé. Enfin, si la faïence se présente en sortie de fabrication sous la forme de carreaux à bords arrondis, elle est souvent rectifiée au laser en vue d’obtenir des bords à angles vifs de 90°.

Cette finition permet une pose quasiment bord à bord (joint de 1 mm environ), donc un rendu esthétique plus agréable qui masque la séparation des carreaux.

Son champ d’utilisation étant bien défini, la faïence requiert en terme de pose les mêmes précautions que tout carrelage. Comme tout carrelage, elle s’applique sur support plâtre, placoplâtre, bois et béton, et impose avant d’être collée, d’isoler le mur contre l’humidité. Les systèmes d’étanchéité à l’eau sous carrelage (SPEC) – des produits sous Avis technique à base de résine qui s’appliquent à la brosse ou au rouleau – assurent cette protection à l’eau des supports et autorisent une pose collée (le Mapegum WPS de Mapei par exemple).

Fabricant / marque S.L Nom du produit Dimensions L x l x ép. (mm) Coloris Aspect Coût u HT/m2 Produits coordonnés* (en cm)
Agrob Buchtal 539 Plural 1 (avec technologie Hydrotect) 15 x 15 x 6,515 x 30 x 6,520 x 20 x 6,515 x 15 x 6,520 x 20 x 6,5 19 unis pour les 3 premiers formats.6 unis à effet structuré pour les autres Satiné et 1 blanc brillant Entre 15 et 25 Listel 5 x 15, 4,5 x 20 et 1 x 20.Profilé arrondi 1,5 x 30.Sol grès cérame 30 x 30. Sol grès émaillé.
Carofrance Céramiques de France 540 Loft 20 x 25 x 6,3 4 unis : beige, gris, moka, perle Ciment satiné et lisse 17,75 2 décors et listels. Sol grès cérame 30 x 30 et 40 x 40.
541 Chic 25 x 40 x 8,5 4 unis : moka, beige, gris, anthracite Tramé satiné 24,75 3 décors et listels. Sol grès cérame 30 x 30 et 50 x 50.
542 Blancs 20 x 25 x 6,3/8,525 x 33 x 6,3/8,525 x 40 x 6,3/8,5 1 blanc Satiné, mat ou brillant 20 x 25 : 14,925 x 33 : 19,225 x 40 : 22,5 10 listels.
Cerabati Céramiques de France 543 Ethnic 25 x 33 x 7,8 4 unis avec sérigraphie ton sur ton : ivoire, moka, gris, cendre Mat satiné 20 Listel 2,5 x 33 effet métal zébré.Listel uni 4,8 x 25 et 4,8 x 33.Listel à motifs géométriques 5 x 25.Sol grès cérame 40 x 40.
544 Design 25 x 40 x 8,510 x 30 x 8 1 uni : blanc. 5 unis : blanc, chocolat, orange, rose, bleu ciel Brillant 25 x 40 : 22,5710 x 30 : 30,60 Décor à effet relief 10 x 30.Décor mosaïque en faïence prétaillée 10 x 30.Listel uni 4,5 x 10. Listel uni 4,2 x 30 et 2,5 x 30. Listel années 70, 4,2 x 30 et 2,5 x 30. Sol grès émaillé 30 x 30.
France Alfa Céramiques de France 545 Skin 25 x 40 x 8,5 2 unis : blanc, beige Mat satiné, effet relief « cuir » 23,44 Décor et listel floral 8 x 40, 2 x 25 et 5 x 25.Listel motif géométrique 2,5 x 25 et 5 x 25.Sol grès 40 x 40.
546 Kendo 25 x 40 x 8,5 4 unis : blanc, beige, bleu, camel Tramé 24,75 2 décors 25 x 40.Listel floral 2,5/5 x 40 et 5 x 25.Listel géométrique 3 x 40 et 4,5 x 25.
Villeroy et Boch 547 Kenzo Mosaïc (design Kenzo) 30 x 45 x 9 3 unis : crème, bleu, cotto Tramé brillant 34,65 Listel floral et mosaïque multicolore 10 x 30 et 2,5 x 30. Mosaïque pâte de verre.Mosaïque sur trame 30 x 30 en grès émaillé pour soubassement et sol.Sol grès émaillé uni 30 x 30.
548 Carnaby 25 x 40 x 912,5 x 40 x 9 6 unis Mat satiné 25 x 40 : 24,15 12,5 x 40 : 45,15 Listel rayé 4,5 x 25, 12,5 x 40 et 3 x 40.Listel uni avec vague moulurée 12,5 x 40.Listel floral 12, 5 x 40.
549 Creative System New 20 x 20 x 7,5 32 unis Brillant Blanc : 23,1 Les autres : 29,93 9 listels. Sol grès cérame 9 couleurs 20 x 20.Sol grès émaillé 8 couleurs 20 x 20.9 mosaïques 2,5 x 2,5.5 mosaïques multicolores grès émaillé.
Rak Ceramics France 550 Toile 25 x 40 x 10 3 unis bleus : foncé, clair, pastel Tramé : effet « jean » NC. 2 listels 25 x 8. Sol grès émaillé 40 x 40.Plinthe de sol 40 x 8.
551 Stucco 31,6 x 50 x 10 3 unis : beige, marron clair, rouge Lisse et moiré NC. Listel 31,6 x 8. Sol grès émaillé 31,6 x 31,6.Plinthe 31,6 x 8.
Royal Mosa 552 Linea LED 15 x 45 x 1030 x 45 x 10 3 unis : blanc mat/brillant, rouge brillant Mat ou brillantAvec ou sans Led intégrées (9 par carreau) Blanc : 39,44Rouge : 53,67Avec Led : 187,55 la pièce Listel 5 x 45.Listel en verre 2 x 45.
553 15Thirty 15 x 30 x 10 4 unis : 2 blancs, 2 gris Brillant ou mat 22,8 Listel 3,5 x 30.
554 Mosa Colors 10 x 10 x 7,815 x 15 x 5,4 44 unis très vifs Brillant 10 x 10 : 27,45 à 31,6815 x 15 : 19,54 à 22,67 /
Desvres 555 Acqua di Verto 15 x 155 x 5 5 unis (jaune, orange, vert, rose et bleu) ou à motifs Aspect artisanal façon « verre soufflé » 15 x 15 unis : 16,9 la pièce15 x 15 à motifs : 20 la pièce5 x 5 unis : 3,25 la pièce5 x 5 à motifs : 5,30 la pièce 35 listels.
556 Cottage 25 x 33 x 7,5 5 (blanc, beige, bleu ciel, rose, vert). Unis, à motifs (fleurs ou rayures) ou fond percé Légèrement lustré Unis : 21,12Motifs : 23,18Fond percé : 10,3 la pièce Listel de perles 0,6 x 25.Listel floral en relief 3,8 x 14,6/25Listel à motifs 6 x 25. Sol grès 30 x 30.
557 Loft 30 x 45 x 1015 x 45 x 105 x 45 8 unis Effet matière strié ou perlé À partir de 27 Listels striés, perlés ou floraux 5 x 45 et 5 x 30. Sol 30 x 30.
Carré (les Jolies Céramiques) 558 Gouache 14 x 14 x 10 9 unis Chamotté (griffé) 65 /
559 Blanc dans tous ses émois(design A. Putman) 10 x 10 x 10 6 nuances de blanc Mat ou brillant 70 /
Aurum (les Jolies Céramiques) 560 Aurum 15 x 15 x 4,5 Unis : blanc, noir, bleu, vert, rouge À motifs Métallisé Unis : 19 à 45 6 listels 15 x 1,2.
Grespania (Tile of Spain) 561 New York 30 x 30 6 unis : blanc, bleu, pistache, orange, jaune, beige / 13,38 Décor effet mosaïque 30 x 30.2 décors 2,5 x 30 et 7,5 x 30.
Tau Ceramica (Tile of Spain) 562 Artico 31 x 45 2 unis : blanc, ivoire Mat ou brillant NC. Listels. Mosaïque 3 x 3 et 3 x 10.
Deltaker (Tile of Spain) 563 Lounge 10 x 40 2 unis : océan, céleste Satiné 16,7 Rayures et plinthes.
* les produits coordonnés se déclinent en général dans plusieurs coloris. Liste non-exhaustive établie à partir des informations fournies par les fabricants.
Fabricant/ marque Nom du produit S.L Coloris plaque Aspect Dimensions L x l x ép. (mm) Support Dimension plaque (mm) Coût t HT/m2 Destination Accessoires
Bisazza Smalto 564 24 teintes, 23 mélanges avec d’autres gammes, mélanges personnalisés Veiné et émaillé (ajout d’émaux) 20 x 20 x 4 Papier Nylon 322 x 322 170 Tous sauf sols en tertiaire 5 décors types (mélange avec d’autres gammes), décors sur mesure
Aria 565 15 unis, 12 mélanges de 2 à 3 couleurs, 12 mélanges avec d’autres gammes, 12 dégradés mixés avec d’autres gammes, mélanges personnalisés Transparent 20 x 20 x 4 Papier 322 x 322 165 Tous sauf sols en tertiaire Décors sur mesure
Opus Romano 566 70 unis, 12 mélanges de 2 à 4 couleurs, mélanges personnalisés 12 x 12 x 6 à 6,5 Papier 322 x 322 130 Spécial pour sols en tertiaire 17 décors et 2 frises et sur mesure
Gemme 20 567 42 teintes, 9 mélanges de 2 à 3 couleurs, 40 mélanges avec d’autres gammes, 9 dégradés mixés avec d’autres gammes, mélanges personnalisés Veiné et pailleté (mélange d’aventurine) 20 x 20 x 4 Papier Nylon 322 x 322 188 Tous sauf sols en tertiaire 5 décors (mélange avec d’autres gammes), et sur mesure
Opiocolor Gamme Riviera 568 6 unis, 20 mélanges (3 couleurs et plus) Tous 20 x 20 x 4 Papier 322 x 322 Variable selon décors ou autre Lieux d’eau,façade,mur. Sols privatifs 64 décors et frises
Gamme Opio 569 96 teintes : 51 unis, 12 transparents, 5 flammés, 8 ors 24 carats… 20 mélanges pré établisou personnalisés Tous 20 x 20 x 410 x 10 x 4 Papier 322 x 322 Variable selon décors ou autre Lieux d’eau,façade,mur. Sols privatifs Décors et frises, décors sur mesure
Opio exclusive 570 Lisse ou vague, or jaune ou or blanc Surface ou cristal 10 x 10 x 420 x 20 x 425 x 25 x 440 x 40 x 450 x 50 x 4 Papier 0,102 m20,105 m20,100 m20,089 m20,10 m2 NC Lieux d’eau,façade,mur. Sols privatifs Elaboration d’œuvres en collaborationavec desartistes
Polycolor Globe Export * Gamme Classique 571 3 unis, 3 marbrés, 10 mélanges de 2 à 3 couleurs Lisse avec effet points blancs 20 x 20 x 4 PapierNylon 327 x 327 4 à 15 Intérieur et extérieur.Sol : NC 15 décors, 30 frises, décors sur mesure
Gamme Décoration 572 41 unis, mélanges personnalisés Lisse avec effet points blancs 20 x 20 x 4 PapierNylonVrac 327 x 327 10 à 40 Intérieur et extérieurSol : NC 15 décors, 30 frises, décors sur mesure
Gamme Similis 573 14 unis (couleurs franches) Emaillé ou très lisse 20 x 20 x 4 NylonVrac 327 x 327 16 à 47 Intérieur et extérieurSol : NC Sur demande
Gamme Nobilis 574 6 mélanges (dont 4 mixtes de 3 aspects différents) Transparent, opaque et veiné d’aventurine 20 x 20 x 4 Nylon 327 x 327 18 à 58 Intérieur et extérieurSol : NC Sur demande
* Quelques références en formats 10 x 10, 25 x 25 et 50 x 50 mm. Liste non-exhaustive établie à partir des informations fournies par les fabricants.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°258

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

Le salon BAU à ouvert à Munich ce matin, lundi 14 janvier, et durera jusqu’au samedi 19 janvier. Tous les deux ans, BAU offre un unique point de vue sur l’évolution des matériaux et des techniques de[…]

14/01/2019 | MateriauxActualité
Technal lance un Club pour les prescripteurs

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Enquête

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Plus d'articles