CARRELAGE MIC, une marque de qualité pour les colles

Sujets relatifs :

Soucieux de maintenir des critères objectifs de différenciation, le SNMI (Syndicat national des mortiers industriels), a créé la marque de qualité MIC (Mortier industriel certifié), pour compléter le marquage CE des colles à carrelage. Obligatoire depuis janvier 2005, ce marquage entraîne la disparition des Avis techniques sur ces produits ! Afin d’attester la régularité des contrôles par un organisme tiers, la marque MIC est certifiée par le Cstb et s’appliquera à l’ensemble des mortiers colles et adhésifs sur le marché. Au-delà du niveau 3 d’attestation requis pour le marquage CE (adhérence initiale à 28 jours ; après action de la chaleur ; après action de l’eau ; après action gel/dégel), la certification volontaire qualifie des caractéristiques non réglementées des produits, plus exigeantes (déformabilité, consistance et aptitude au simple encollage, temps ouvert, temps ouvert allongé) et adaptées aux emplois spécifiques (résistance au cisaillement pour façades et planchers rayonnants, adhérence sur anciens revêtements, adhérence sur chape de sulfate de calcium, adhérence et résistance au choc en locaux P4S). L’apposition du logo « MIC certifié Cstb certified » s’effectuera d’ici à juin 2005, sur les emballages et les documentations techniques.

Validée par la Capeb, le Coprec et l’Unecb (Union nationale des entrepreneurs céramistes du bâtiment), cette certification est aussi l’occasion pour le Cstb de lancer une marque qui unifie la présentation des certificats attribués et remplacera le certificat CstBat sur les colles à carrelage. L’idée ? Un guichet unique pour le marquage CE et la délivrance d’une nouvelle marque de qualité indépendante, ouverte à tous les industriels français et européens ! (Snmi@unicem.fr )

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Supports, surfaces

Dossier

Supports, surfaces

À défaut d'espaces verts créés en pleine terre, les bâtiments peuvent faire office de réceptacle pour une végétalisation hors-sol. Mais leur impact sur le rafraîchissement du quartier n'est pas encore quantifié.La ville...

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Une cartographie des panneaux solaires

Une cartographie des panneaux solaires

Plus d'articles