Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Capter pour économiser

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Capter pour économiser

Maîtriser et diminuer les consommations énergétiques des bâtiments via des capteurs et l'intelligence artificielle... telle est la solution proposée par la start-up Kipsum.

 

Créée en 2018, Kipsum, société spécialisée dans l'efficacité énergétique des systèmes, conçoit, fabrique et installe des capteurs qui permettent après envoi des données sur le Cloud de reproduire et générer un modèle multi-physique du bâtiment, de son système de chauffage et de ses occupants pour ensuite réaliser des préconisations d'optimisations. « L'ensemble des informations sont envoyées vers un cloud sécurisé en partenariat avec 3DS outscale dans lequel nous réalisons un jumeau numérique basé sur les meilleures techniques d’apprentissage. Ensuite, par intelligence artificielle nous proposons des solutions de maîtrise énergétique avec un contrôle commande prédictif optimal, indique Philippe Chevalier, directeur général co-fondateur. La sécurisation et la confidentialité sont des éléments clefs pour nous et nos clients. Le bénéfice est de ne pas avoir à gérer d'infrastructure réseau et d'être facilement adaptable en capacité de stockage ou en vitesse de téléchargement suivant les besoins et le nombre de clients ». La start-up a déjà installé ses capteurs pour la médiathèque (4000 m2) ou l’Ecole Georges Sand (3900 m2) à Rueil Malmaison, l’école Diderot à Gennevilliers (6 000 m2), la maison des associations à Clamart (2 500 m2) ou les bureaux administratifs de la Métropole de Rouen. Ils ont ainsi pu optimiser énergétiquement leurs infrastructures pour obtenir des gains énergétiques supérieurs à 15 % à 20 %  sans travaux sur les bâtiments avec des retours sur investissement de moins de deux ans.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Innover et proposer de nouveaux services numériques

Innover et proposer de nouveaux services numériques

On ne ressort pas de la crise avec des idées révolutionnaires, mais avec l’envie de concrétiser celles qu’on avait déjà. Artelia, qui vient de dévoiler ses chiffres en forte hausse, place l’innovation, le numérique au cœur de...

03/07/2020 | Innovation
"Qui veut la peau de la relance verte ?"

Tribune

"Qui veut la peau de la relance verte ?"

3 start-up distinguées pour la numérisation de l’existant

3 start-up distinguées pour la numérisation de l’existant

Edycem et Centrale Nantes renouvellent leur chaire de recherche

Edycem et Centrale Nantes renouvellent leur chaire de recherche