Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

C’est de la BIM’namite !

Sujets relatifs :

BIM ceci, BIM cela. Au-delà des jeux de mots faciles que, c’est promis, nous éviterons désormais, l’omniprésence de cet acronyme anglais, pour « Building Information Model », peut être agaçante. Répété à l’envi, on n’est jamais trop sûr de ce qu’il signifie vraiment. En cause, son «M» final. Deux acceptions existent : « model », c’est l’objet maquette numérique en lui-même ; « modeling » évoquant plus le travail collaboratif de conception en phase avec cet outil. Nous nous y perdons parfois. Et nous vous y perdons par la même occasion. Voilà pour la confusion sémantique.
Mais c’est surtout la remarque de l’architecte Thierry Nabères (p. 39) sur le rôle des médias dans le sentiment d’urgence ressenti par la profession qui interroge : est-ce que nous n’en ferions pas un peu trop avec ce BIM ? Ulrich Rochard, ancien responsable technique de bureaux d’études de Pouget Consultants, évoquait, lui aussi, dans une tribune parue en octobre dans nos pages, un phénomène de « buzz » autour du BIM. Reconnaissons que pour nous le sujet est béni : y a-t-il un thème dans le domaine du bâtiment qui génère un tel dynamisme, qui suscite tant de projets innovants et, « last but not least », qui éveille un tel enthousiasme des équipes de maîtrise d’œuvre qui s’y sont converties ? Nous ne bouderons donc pas notre plaisir. De surcroît, la réalité du bouleversement n’est pas une spéculation de journalistes en mal de scoops. Les pouvoirs publics en font une priorité et y mettent des moyens. La maîtrise d’ouvrage y voit une source de gains importants. Voilà pourquoi nous croyons à la nécessité de vous informer et de vous rendre lisible cette révolution. Vingt-cinq pages de dossier ne sont pas de trop.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Déconstruire les idées reçues

Déconstruire les idées reçues

Le modèle de consommation - extraire, fabriquer, consommer, jeter - a atteint ses limites. Dans le bâtiment, rien, ou presque, ne se perd, tout se réemploie. Voici une idée que beaucoup aimeraient pouvoir appliquer aisément. D'une part,...

Mariage pour tous

Mariage pour tous

La fin justifie les moyens

La fin justifie les moyens

Fin de partie pour les tours ?

Fin de partie pour les tours ?

Plus d'articles